Monthly Archives: février 2016

Emmener ses enfants à un mariage – ou pas

Lorsque je rencontre des futurs mariés, je leur demande systématiquement s’il va y avoir des enfants à leur mariage.

ça me donne souvent une bonne idée de l’ambiance qu’il règnera le jour J.

Emmener ses enfants à un mariage ?

Même si j’ai constaté que la dynamique festive était bien différente lorsque les invités emmenaient leurs enfants, je dois quand même vous avouer que j’ai récemment eu l’occasion de revoir un peu ma copie sur ce sujet.

Et c’est de ça dont je vais vous parler aujourd’hui. 🙂

Bon, vous le savez tous déjà, j’ai été nounou pendant de nombreuses années, et j’adore les enfants… (surtout quand ils ne pleurent pas hein) 🙂

Je fais partie de ces êtres qui gazouillent ou attirent le regard des bébés.

Et je craque lorsque je les rencontrent pour la 1ère fois à un mariage, et qu’ils sont, comme leur parents, sur leur 31 avec une petite tenue trop mignonne…

Sauf qu’en effet, lorsqu’il y a des enfants invités à un mariage, il est difficile pour les parents de profiter de leur journée auprès des invités, sans avoir à penser à la logistique, couche, biberon, heure de la sieste ou du gouter, ou tout simplement d’avoir un sac à dos supplémentaire, rempli de crayons, dinosaures en plastique avec la crainte du « oh non, on a oublié ses barbies »

(sans même parler de la gestion de votre taux d’alcoolémie en fait) 🙂

Bref, vous m’avez compris, emmener ses enfants à un mariage, ça peut être sacrément contraignant, et pas vraiment fun, ni pour vous ni pour vous enfants, même si les futurs mariés ont prévu une babysitter (ou 2!)

Et puis….

Le mariage de Xuanlan et Antoine m’a fait voir les choses sous un autre angle. 🙂

2 amoureux, un joli château (le château de Planèze, près de Rodez), un super DJ,

Mariage Rodez

 

 


mais aussi et surtout :

130 invités + 30 enfants !

Jusqu’à présent, dans les mariages auxquels j’avais assistés, il y avait maximum 10/15 enfants, et c’était déjà beaucoup en fait.

Pour vous donner une idée, voilà une photo de la table des enfants (enfin DES tables des enfants)

Mariage Rodez

Décider d’emmener ses enfants à un mariage, c’est choisir de laisser une toute autre dynamique s’installer ce jour là, comme un petit monde parallèle à celui des adultes.

Et voilà ce que j’ai vu 🙂

Il y avait celles, trop timides pour être prises en photos sans leur parents

 Ceux qui tentent de comprendre les conversations des grands 🙂

Celle qui a compris 🙂

Mariage 11 juillet 2015 (100)

Les piliers de bar 🙂

Les jolies filles 🙂

Mariage portrait enfant

Celles qui se sont rapprochées de la table du maire, pour voir la mariée de plus près 🙂

Mariage portrait enfant

Ceux qui s’amusent 🙂

Et les autres, heuuuu, un peu moins 🙂

Celles qui tentent de comprendre le plan de table 🙂

Mariage  portrait d'enfants

Ceux qui se font des nouveaux amis 🙂

Mariage portrait enfant

Et celui qui est gêné par le bruit 🙂

Mariage portrait enfant

 

Comme vous le voyez, emmener ses enfants à un mariage peut aussi rendre la journée véritablement plus intense et dynamique.

En ce qui me concerne, j’ai vraiment adoré assister à toutes ces mini-interactions 🙂

Est-ce que ces photos auront réussies à vous convaincre ?

🙂

 

no comments
Add a comment...

Your email is never<\/em> published or shared. Required fields are marked *

Une rando dans la vallée de Chaudefour (Auvergne) en automne

J’habite depuis quelques mois maintenant en Auvergne, une région que je ne connaissais pas et que je découvre au fur et à mesure.

L’avantage majeur lorsque tu poses tes valises dans une nouvelle ville, région, zone géographique, c’est que tout est à voir, à découvrir. Un oeil neuf, et un cerveau sans attente : l’idéal !

L’Auvergne, à ce jour ne me déçoit toujours pas, bien au contraire même !

Ce jour là, c’est avec un groupe d’amis que nous sommes donc partis explorer la vallée de Chaudefour.

A environ une petite heure au sud de Clermont-Ferrand, nous sommes donc partis découvrir les magnifiques couleurs automnales, et tester nos rythmes cardiaques et nos jambes sur cette randonnée pas si évidente pour moi, habituée que j’étais du plat parisien. 🙁

Mais ça ne sera, au final, qu’une raison supplémentaire pour sortir explorer un nouveau parcours de rando la prochaine fois pour m’entraîner encore un peu plus !

Le topo indique environ 15km, faisable en 5h, nous les avons fait en 6h30, avec une bonne heure de pique-nique et de multiples pauses photos et « je reprends ma respiration en faisant semblant de prendre une photo » 🙂

Nous n’avons pas osé aller jusqu’en haut du Sancy, à mi-parcours, par peur de manque de temps, mais aussi (pour être totalement honnête) pouvoir garder nos jambes et notre bonne humeur jusqu’à la fin de notre parcours 🙂

Alors voilà en photos notre belle ascension, et l’explosion de mes yeux devant tant de couleurs et de textures… L’automne est vraiment ma saison préférée !



J’ai adoré cette randonnée, et j’espère pouvoir l’apprécier avec tout mon souffle la prochaine fois que j’y retournerai ! 🙂

Add a comment...

Your email is never<\/em> published or shared. Required fields are marked *

Une journée de neige dans le Forez

Avant de poser mes valises en Auvergne, je n’avais jamais entendu parler du Forez.

D’ailleurs, pour être totalement honnête, je ne suis même pas sûre de prononcer ce nom correctement, moi je prononce « Forezzzz », alors qu’il semblerait que les locaux prononcent « Foré », c’est dire ! 🙂

Depuis que je suis dans la région je tente de découvrir et repérer les lieux, notamment grâce à la randonnée, mais aussi à des communautés de photographes sur Instagram (igersClermontFerrand, Team Auvergne et quelques autres).

Et puis un jour, j’ai vu passer sur Instagram justement, un évènement organisé par la communauté d’instragrameurs de St Etienne.

Découvrir le Forez et ses activités ?

YES PLEASE !

🙂

et ça tombait bien, j’étais disponible, ma copine Valérie aussi !

Du coup, voilà en photo, un petit récapitulatif de cette journée à la neige, dans le Forez 🙂

Instameet Forez - small-66

Après une petit déjeuner bien sympa, et les présentations des différents participants, direction les pistes du col de la loge, raquettes aux pieds pour certains, mais pour moi, il était temps de renouer avec de vieux souvenirs de CM1 : et m’essayer de nouveau au ski de fond !

🙂

Instameet Forez - small-5

Bon, vous me connaissez un peu, jsuis une tricoteuse, alors forcément, quand on me donne des bâtons de ski, faut pas s’attendre à des miracles 😉

tricot neige

Le ski de fond ? c’était génial ! J’ai adoré

Déjà, parce que je n’étais pas aussi nulle que je le redoutais, et que mes sensations d’enfance, et d’années de patins à roulette et roller sont vites revenues, et du coup, j’ai pu savourer le paysage et l’effort sans trop trop redouter la chute. (sauf en descente)

Instameet Forez - small-9

Instameet Forez - small-57

Instameet Forez - small-44

De là, nous avons fait une petite initiation au gyropode grâce à Gyroforez

(si toi aussi tu ne connais pas ce mot, peut-être que le nom SEGWAY te parlera ?)

Et là encore : c’était bien plus simple et fun que prévu, une chouette idée que d’avoir fait cette initiation, car je n’y serai pas allée de moi-même en fait.

Après quelques plots écrasés par ci, par là, finalement, c’était bien fun !

🙂

un souvenir, pris par  Andre_Berthet (merci !) 🙂

I try the gyropode for the first time of my life and I reallyyyyyyy liked that. I want one !!!!

A post shared by André Berthet 📷🇫🇷 (@andre_berthet) on

Et là, avant de rejoindre le reste du groupe pour une pause déjeuner, nous sommes allés voir les chiens de traîneaux qui patientaient gentiment en attendant les prochaines promenade.

Le chien de traîneau, c’est sur ma liste de trucs que je veux essayer dans ma vie…

🙂

Maintenant que je sais où en trouver dans ma région, j’ai bien l’intention de revenir pour y faire un pti tour, mais déjà, c’est bête, mais rien que d’en avoir vu, en vrai, avec leur traîneau et toute leur meute, c’était pour moi un vrai moment de bonheur !

(bon, ils font beaucoup de bruit et sentent sacrément mauvais, mais c’est pas grave, ils sont mignons, on leur pardonne) 🙂

Instameet Forez - small-31

Instameet Forez - small-26

Instameet Forez - small-35

Instameet Forez - small-38

Instameet Forez - small-17

Instameet Forez - small-21

Instameet Forez - small-14

Tout autour de nous, la nature était magnifique, recouverte de neige, et chaque variété d’arbre était transformé en merveille glacée, le brouillard rajoutant une dimension mystérieuse et troublante à ce paysage 🙂

Instameet Forez - small-11

Instameet Forez - small-41

Instameet Forez - small-54

Instameet Forez - small-48

Instameet Forez - small-50

Après une pause déjeuner bien méritée, nous sommes partis en direction du Notre Dame de l’Hermitage

Rien que le paysage et la route pour y accéder étaient sublimes !

Instameet Forez - small-75

Instameet Forez - small-73

Mais une fois arrivés là-haut, c’était encore plus jolis (oui oui c’est possible !)

Que ce soit le point de vue à proximité du bâtiment, qui surplombe un peu les lieux

Instameet Forez - small-99

Instameet Forez - small-98

Instameet Forez - small-89

Instameet Forez - small-93

mais aussi la promenade pour accéder à la source de la chapelle qui, par ce temps neigeux, était tout simplement somptueux !

Instameet Forez - small-80

Instameet Forez - small-86

Instameet Forez - small-105

Instameet Forez - small-101

Instameet Forez - small-109

Instameet Forez - small-122

Instameet Forez - small-113

Instameet Forez - small-129

Instameet Forez - small-138

Il parait que l’endroit est très fréquenté en été, ce jour là, nous n’avons croisé que 2 autres personnes, et ça n’a rendu le lieu que plus agréable !

🙂

Après cette visite et promenade dans la neige, nous sommes redescendus jusqu’au village de Cervières, pour une petite visite de la maison des grenadières, le musée des brodeuses d’or.

Des explications très complètes de notre guide, mais aussi une démonstration, j’ai été plus qu’enchantée par cette visite. J’y ai entre autre appris qu’on ne cousait pas l’or, on travaille avec un fil (en coton)  dans lequel on glisse l’or (comme une perle en fait), qu’on aura ajusté à la bonne taille..

Vous le saviez ? pas moi ! 🙂

Instameet Forez - small-144

Cervières est un petit village tout mignon !

Instameet Forez - small-141

Instameet Forez - small-147

Instameet Forez - small-148

Instameet Forez - small-150

Et il est situé juste à proximité de l’autoroute, c’était donc super pratique, car c’était là l’étape finale de notre journée.

J’ai vraiment adoré les paysages du Forez, pas trop plats, mais pas trop trop décourageants en dénivelé non plus, j’ai déjà repéré quelques panneaux de randonnées, mais aussi aperçu un château sur la route 🙂

Merci encore aux différents établissements qui nous ont accueilli mais aussi à

L’Office de Tourisme des montagnes du Haut-Forez,

Forez Tourisme et

Loire Tourisme

d’avoir organisé cette journée !

(vivement la prochaine !)

🙂

Add a comment...

Your email is never<\/em> published or shared. Required fields are marked *

La zombie walk de Paris

La Zombie walk, à Paris, c’était ce week-end.

Et bien que je n’étais pas en ville pour cet évènement cette année, je me suis dit que ça pourrait être pas mal de partager avec vous quelques portraits des précédentes zombie walk ! 🙂

Du maquillage, du sang, des costumes et des visages effrayants !

j’ai eu peur…. 🙁

Et vous, vous avez peur des zombies ?

🙂

no comments
Add a comment...

Your email is never<\/em> published or shared. Required fields are marked *

Paris ma jolie, en photos

Voilà maintenant 6 mois que j’ai posé mes valises en Auvergne.

Une région magnifique, que je découvre et que j’adore, assez rurale, mais qui me convient complètement aujourd’hui, après avoir vécu ces 10 dernières années à Paris (et sa banlieue).

Quand le rat des villes devient un rat des champs, bonjour, c’est moi ! 🙂

Et au final, bien que je voyage et partage avec vous mes photos et récits de voyage, je réalise aujourd’hui que je ne vous ai pas forcément beaucoup parlé de Paris.

Ces derniers jours, les médias, les réseaux sociaux parlent beaucoup de Paris, et la tristesse a envahi mes écrans, et certainement tout les écrans du monde, lorsque Paris est évoqué.

Alors voilà, je voulais partager avec vous quelques belles choses et bons moments que j’ai pu vivre et voir à Paris, parce que même si aujourd’hui je suis ravie de m’en être éloignée, j’ai tout de même passé 10 ans à Paris, et y ai quelques superbes souvenirs (et des photos que j’adore aussi).

Voilà donc quelques moments de vie, instants et lieux de mon Paris.

Jardin des Tuileries, magnifique un beau matin d’hiver, quand la neige et le gel s’invitent dans le paysage…

Juste un peu de silence - Paris

La célébration du nouvel an chinois, parce que ce qui est vraiment génial lorsque tu habites dans une capitale, c’est son mélange de population, ses communautés, ses différentes cultures, accessible d’un coup de métro.

🙂

Scène de rue Nouvel an chinois à Paris

Et en parlant de communauté, s’il y a bien un évènement que j’adore à Paris, c’est la Célébration de Ganesh (fin de mois d’août, autour du 10e arrondissement)

Cette célébration, c’est être à Paris et ailleurs en même temps… Ailleurs loin !

Quand les odeurs, la musique, les couleurs te transportent loin, loin loinnnnn

J’adore !

Exotisme - Fête de Ganesh - Paris

Jardin des Tuileries, encore, mais surtout : Place de la Concorde.

S’asseoir là, admirer la vue du haut du jardin des Tuileries… cette vue sur la place de la Concorde, les Champs Elysées, et la Tour Eiffel. J’aime vraiment cette vue à cet endroit là, surtout par un soir d’été, lorsque les lumières sont allumées, la Place de la Concorde se transforme en joyaux lumineux (au point qu’on croirait à peine ce qu’il s’y est passé là, quelques siècles plus tôt !) 🙂

Paris landscape view on Eiffel Tower

Mais aussi, se souvenir de cette session photo qu’on devait faire, avec un ami, au Pont des Arts  (avant que les cadenas de l’amour ne gâchent le pont, le paysage et les perspectives du lieu)

Un dimanche matin de décembre, super super tôt (genre 7h, pour profiter de la lumière hallucinante), mais aussi du froid glacial.

Je me souviens encore de ce froid qui me transperçait les doigts, en attendant mon pote, bien en retard car coincé dans un RER quelque part….

Au moins j’ai pu faire cette photo, c’est déjà ça 🙂

Destination - Pont des arts - Paris

Parc Monceau,  mon quartier pendant presque 7 ans, et sur cette photo, par un jour de neige.

🙂

Un tout petit parc, dans un quartier huppé de Paris… parfait pour observer les passants (les enfants qui courent, les jeunes mamans avec leur super poussette super tendance, les mamies qui papotent, les petits chiens tout mignons…)

Destination Parc de Monceau - Paris

Pont Bir-Hakeim

Tellement connu (surtout après « Inception »), parce que tellement beau. Sa perspective époustouflante, mais aussi sa vue sur la Tour Eiffel. J’adore ce pont.

Et cette photo est une de mes toutes préférées de Paris 🙂

Voyage à Paris - Pont Bir-Hakeim

Parce qu’à Paris on jette son soutif pour faire de la prévention contre le cancer du sein !

Pink Bra Bazaar organise ça tout les ans et j’aime beaucoup cet évènement ! 🙂

Pink Bra - Eiffel tower

La Défense

Lorsque je suis arrivée à Paris, en 2004, je revenais d’un long séjour aux USA, et était en manque de NYC.

Aller me promener à La Défense, c’était un peu combler ce manque de building, d’architecture de verre et de métal que j’aime tant aussi.

Et puis ces labyrinthes de couloirs et passages et tours, j’ai toujours aimé ! 🙂

La Défense, Paris

Jardin du Palais Royal

De loin mon jardin préféré !

Cette photo est une des plus anciennes que j’ai, elle date de mes tout débuts en photo et pourtant, elle fait encore parte de mes préférées…

Paris, c’est là que j’ai débuté vraiment la photographie, là que je suis devenue photographe.

Scène de vie à Paris - Candid street photo in Paris

Ce qui est génial au jardin du Palais Royal ? tout en fait…

Un hâvre de paix, de calme et de nature, en plein coeur de la ville, juste à côté du Louvre !

Jardin du Palais Royal à Paris

Aller se promener dans le Marais, à la recherche d’une idée de cadeau originale, dans une boutique de design, et se faire surprendre par la nuit.

Même la nuit, l’architecture et ses vieux batiments rendent les rues jolies…

Destination Paris la nuit

Paris, depuis que je t’ai quitté pour l’Auvergne, à vrai dire, au quotidien, tu ne me manques pas vraiment.

Mais ces derniers jours, et surtout après avoir revu ces photos, c’est pourtant bien le cas.

Paris je t’aime…

(vivons dans la paix c’est tellement mieux)

… Sandrine…

🙂

Destination Paris !

Add a comment...

Your email is never<\/em> published or shared. Required fields are marked *

Andalousie, le pays des taureaux

Des fois, il y a des occasions qu’il faut savoir saisir…

Des fois, un evènement exceptionnel se joue à une rencontre, une seule et toute petite rencontre…

Et ce jour là, j’ai eu la chance de rencontrer les bonnes personnes, et d’ainsi pouvoir passer ce qui s’avère être une des meilleures journée de ma vie… au pays des taureaux.

Lieu magique, lieu secret… quelque part entre Jerez et Medina, il y avait ce domaine… ferme d’élevage de taureaux pour la corrida.

La où les prairies bordées de cactus rappellent la fameuse chanson de Cabrel, là où la mauvaise herbe (violette) rend le paysage somptueux

Jerez - small-217

Là où les taureaux prennent le soleil à l’abri des eucalyptus… (il était à 50m de moi, c’est assez impressionnant – et effrayant – à vrai dire)

Jerez - small-208Jerez - small-213

là où les chevaux cohabitent avec les taureaux…

Jerez - small-230

Jerez - small-231

Jerez - small-224

Jerez - small-238

Jerez - small-225

Là où l’on triait les animaux dans la poussière des coups de sabots…

Jerez - small-255

Jerez - small-256

Jerez - small-252

Jerez - small-287

Jerez - small-279

Là, sous le soleil cuisant de l’Andalousie….

Jerez - small-247Jerez - small-251

Jerez - small-288

Là… il y avait ce lieu magique… où j’ai eu la chance exceptionnelle de pouvoir accéder, un lieu hors du temps, qui me met presque les larmes aux yeux en y repensant car j’imagine les réunions en robe sévillanes, les éleveurs et les toreros qui fument le cigare…

Là, il y avait ce lieu, cette arène privée, couverte, dont chaque pan de mur rappelait l’histoire des lieux, la gloire passée et présente, et l’amour qu’ont ces gens pour ce qu’ils font….

Jerez - small-261

Jerez - small-259

Une chance aussi d’avoir pu fouler de nos pieds ce lieu magique pour 5 minutes de déconnades

Jerez - small-265

<3 <3 <3 au pays des taureaux… <3 <3 <3

Au pays des taureaux, il y a aussi des toréadors… et comme si cette journée n’avait pas été suffisament extraordinaire, j’ai eu la chance ce jour-là, grâce à mes compagnons de route qui le connaissaient, de pouvoir rencontrer, le toréador Thomas Cerqueira, de passage dans la région, qui déjeunait au même endroit que nous ce jour-là…

Jerez - small-309

Il y avait quelque chose de magique dans cette journée…

Alors, ça vous a plu ?

🙂 🙂 🙂

no comments
Add a comment...

Your email is never<\/em> published or shared. Required fields are marked *

Un mariage blanc et rouge en Champagne

Laura n’était pas encore fiancée qu’elle m’avait déjà mise en alerte pour que je fasse ses photos de mariage 🙂

Laura + Denis

Je connais Laura depuis maintenant quelques années, du temps où elle souhaitait partir jeune fille au pair aux USA, et que moi, déjà revenue de cette expérience, j’étais intervieweuse/selectionneuse de candidate pour un organisme de séjour linguistique.

Suite à notre rencontre lors de cet entretien (où elle a été selectionnée HAUT LA MAIN, et m’avait un peu scotchée par son expérience, sa maturité et sa bonne humeur), nous sommes restés en contact.

Les années ont passé, Laura et Denis se sont mis en couple, et moi, de mon côté, je me suis mise à la photographie de mariage. 🙂

Et puis, Laura s’est fiancée et lorsque la date a enfin été fixée, c’est mon agenda qui s’est rempli d’un événement bien particulier : faire les photos de mariage d’une personne que j’apprécie beaucoup, et plonger d’un coup, dans son monde, en rencontrant sa famille et ses amis.

Alors voilà en photos ce que je retiendrai de cette belle journée : un mariage en rouge et blanc dans la région Champagne.

Laura + Denis - small

Laura + Denis - small-12

Laura + Denis - small-8

Des préparatifs à domicile, dans la bonne humeur ! 🙂

Laura + Denis - small-116
Laura + Denis - small-109

Laura + Denis - small-95

Un bouquet de mariage rouge, super original (fait en boutons, avec petites fioles pour faire des bulles !), crée par une amie de la mariée 🙂

Laura + Denis - small-168

Les larmes qui montent aux yeux quand les 2 amoureux se découvrent…

Puis une exploration des alentours pour quelques photos de couple, entre délire et tendresse 🙂

Une célébration entre fou rire et émotion, dans une toute petite salle polyvalente d’un village en Champagne 🙂

Un hélicoptère téléguidé pour apporter les alliances !

Une sortie de mairie riche en confettis !

(Je me souviens en avoir retrouvé dans mes poches des jours plus tard !) 🙂

 

Un cocktail bien sympathique dans le jardin de la maison familiale

Des invités masqués déjantés !

(enfin presque tous !) 🙂

Et une ouverture de bal bien émouvante, car ces 2 là s’aiment, c’est certain ! 🙂

Mariage en Champagne

Aujourd’hui Laura et Denis fêtent leur premier anniversaire de mariage, alors c’est l’occasion pour moi de leur souhaiter une bien belle et longue vie. En leur souhaitant de continuer à s’aimer aussi fort que ce que j’ai pû voir ce jour là.

🙂

 

 

no comments
Add a comment...

Your email is never<\/em> published or shared. Required fields are marked *

Une nuit à Las Vegas en photos

Las Vegas ? Je ne pensais pas que j’aimerai.

Mais j’ai appris ce jour là qu’il ne faut jamais supposer, mais attendre d’y être pour voir.

A vrai dire, je ne suis pas fan à 800%, et je n’ai exploré la ville que d’une manière photographique et telle une reporter. Mais il y est intéressant d’observer les gens, mais aussi l’incroyable énergie des personnes qui y travaillent pour rendre cette ville toute brillante et clignotante.

Se lever tôt le matin pour observer la ville se faire belle, alors que les rues sont désertes de touristes, et les machines à sous toutes calmes en attente d’un peu de compagnie.

C’est sur cette notion de lumière que j’ai voulu concentrer ma vision de Vegas, car c’était bien entendu le cliché que j’en avais : des néons de partout, et… en prendre plein la vue.

J’aurai sûrement l’occasion d’y retourner pour explorer un peu plus, et d’une autre manière cette ville, en tout cas je l’espère. 🙂

Voilà donc ma nuit dans la ville qui ne dort jamais 🙂

Las Vegas-10

 

Las Vegas la nuit

Las Vegas la nuit

Las Vegas-8

Las Vegas-6

Las Vegas-5

L

Alors, ça vous a plu ?

On y retourne quand ? 🙂

Add a comment...

Your email is never<\/em> published or shared. Required fields are marked *

Painted Hills, en Oregon

« Painted Hills » (les collines peintes), est situé dans une zone géologiquement très riche et très ancienne du centre de l’Oregon (Nord-Ouest des USA), près de la ville de Mitchell.

Je ne peux que vous confirmer ce que la plupart des guides de voyage vous indiquent : attention, les stations essences se font rares dans cette partie du monde, et il est important de bien surveiller sa jauge d’essence car quand on est au milieu de nul part, on est vraiment au milieu de nul part ! 🙂

Painted Hills porte bien son nom, ses collines, formées d’argiles datent de 35 millions d’années, et sont constituées de différentes couches d’argiles, de sédiments, liées aux multiples éruptions volcaniques ayant eu lieu dans ce paysage.

Ce qui est vraiment fantastique de cet endroit, c’est que le paysage et les couleurs sont en constant changement : l’argile étant assez sensible aux changement de température, la moindre variation de température ou d’humidité dans l’air fait changer la texture et la couleur.

Et je ne parle même pas des nuages et de leurs ombres, qui donnent des nuances très variées au ciel, mais aussi au paysage en projetant leurs ombres sur ce lieu véritablement magique.

Je ne sais pas si vous avez déjà pleuré en voyant une colline, mais moi, je peux désormais dire que oui 🙂

Si vous êtes de passage en Oregon, je vous conseille vivement de faire la route qui mène jusqu’à Painted Hills (à environ 4h de Portland). Il n’y a rien autour, mais le paysage qui mène à ce lieu est assez exceptionnel (je vous montrerai tout ça très prochainement, promis), et là, en traitant mes photos pour cet article, je me dis que j’y retournerai bien en fait ! 🙂

La route qui mène à ce lieu est assez magique : on sent qu’on se rapproche de plus en plus de quelque chose d’exceptionnel

Les chemins qui mènent au lieu de vue du paysage principal (car il est interdit de marcher dans les collines bien sûr !) est lui aussi intéressant : herbes sèches jaunes blanchies, et terre rouge fluo… rien que ce petit chemin, pour moi, me met en extase…. 🙂 🙂 🙂 🙂

Assez parlé, voilà donc les photos 🙂

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

no comments
Add a comment...

Your email is never<\/em> published or shared. Required fields are marked *

Feria de Jerez

La feria de Jerez… Très différente de celle de Séville, j’ai du mal à dire laquelle des 2 ferias j’ai préféré…

Pour vous mettre dans l’ambiance, voici, en vidéo, la feria comme si vous y étiez

A Séville, les accès aux casetas (petites maisonnettes dans lesquelles on mange, on danse et on boit), sont privées. A moins de connaitre du monde pour vous faire rentrer, ce sera chou blanc. Alors qu’à la feria de Jerez, on entre, on sort, on danse, c’est bien plus facile de s’intégrer et de s’amuser.

A Séville,on y danse des sévillanas, beaucoup beaucoup de sévillanas <3….

A la feria de Jerez, certaines casetas mixent avec des bulerias (oui oui je sais, vous n’avez pas compris la différence, peu importe pour les non danseurs…).

A Jerez, à partir d’une certaines heure de la nuit, la musique bascule vers de la musique populaire et de boite de nuit, l’ambiance est donc très très changeante avec celle de la journée, bien plus traditionnelle

A Séville, les gens dans la ville paradent, et se promènent en costume traditionnels, ce qui peut amener à de très chouettes photos … alors qu’à Jerez, vous ne croiserez pas de personnes en costumes, à moins qu’elles ne soit en direction de la feria…

En tant que danseuse, c’est à Jerez que je me suis amusée le plus… à tel point qu’il m’a été difficile de choisir entre mon appareil photo et ma belle robe sévillane pour aller danser. J’ai essayé d’avoir  les 2 sur moi, mais ça n’est vraiment vraiment pas pratique, et encore moins esthétique) 🙁

Alors voici, en quelques photos, cette feria de Jerez, où j’ai vécu les meilleures vacances de ma vie… comme je l’ai dit à mon retour, je crois que je suis faite pour vivre et mourir en Andalousie…

Cette année je n’y serai malheureusement pas, mais ça me manque déjà terriblement!

Vivement l’année prochaine donc 🙂

Jerez good small-66

Jerez good small-79

Jerez good small-89

jerez-good-small-95

Jerez good small-97

Jerez good small-107

Jerez good small-109

Jerez good small-115

Jerez good small-117

Jerez good small-125

Jerez good small-130

Jerez good small-131

Jerez good small-140

Jerez good small-144

Jerez good small-151

Jerez good small-155

Jerez good small-165

Jerez good small-171

Jerez good small-182

Jerez good small-306

Jerez good small-307

J’ai trop hâte d’y retourner !

 

 

 

Add a comment...

Your email is never<\/em> published or shared. Required fields are marked *