Monthly Archives: mars 2017

Le mariage de F+G en Savoie

Lorsqu’on décide de se marier en Savoie en automne, il y a toujours un risque de passer la journée sous la pluie.

Et j’ai beau dire aux mariés qu’il y a toujours des alternatives (accessoires, et plan B pour les photos de couples), mais aussi que tout est dans l’attitude et la manière d’aborder la journée (être grognons à cause de la pluie = vous aurez des photos grognons), il est quand même vrai que lorsqu’il pleut TOUTE la journée, non stop, en trombe, ça fout un peu (beaucoup) les boules.

Le mariage de F. et G. était de ces journées là, où il a fallu toute la journée lutter pour remonter le moral des troupes, mais aussi pour ne pas se prendre une baleine de parapluie dans l’oeil. Mais la Savoie est magnifique, même sous la pluie, et ces 2 amoureux l’étaient tout autant.

Et cette journée en Savoie n’était pas qu’une journée pluvieuse, c’est aussi l’occasion pour moi de découvrir le château des Comtes de Challes, sa très jolie vue, et les montagnes environnantes.

C’était aussi la chance de pouvoir  rencontrer bébé H. qui avait dès le matin, décidé de manger sa mamie pendant que sa maman se préparait. Découvrir la forme du veston du marié (j’aime beaucoup !), des demoiselles d’honneurs aux tenues assorties, ce vieux chat qui vient squatter l’attroupement des invités devant la mairie, la jolie toute petite salle de mariage de la mairie de Tencin, mais aussi le joli bouquet de la mariée, (crée par Fleurs Thé au Faubourg – à Chambéry).

Le reste se raconte en photos…

🙂




 

no comments
Add a comment...

Your email is never<\/em> published or shared. Required fields are marked *

Une promenade sur l’île de Bréhat

Bretagne, ô Bretagne magique ! S’il y a bien une chose qui m’a décidé à faire des photos de mariage sur tout le territoire, c’est de pouvoir avoir la chance d’explorer de nouveaux paysages.

Alors voilà le récit d’une journée off, en mode touriste sur l’île de Bréhat, entre 2 mariages en Bretagne, ici et , l’été 2016 🙂

L’île de Bréhat est située pas très loin de Paimpol, accessible en bateau au départ de l’Arcouest (les infos sont ici)

Me lever tôt, très tôt, pour prendre la toute première navette de la journée, et ainsi y croiser des locaux partant travailler sur l’île et éviter les touristes.

La bruine était au rendez-vous, il faisait frais, mais la journée s’annonçait douce et ensoleillée…

Poser mes pieds sur l’île de Bréhat à marée basse, et partir à l’aventure, une carte à la main, et des bonnes baskets aux pieds. Me laisser guider par les petits chemins et l’allée principale, charmant passage de pierres 🙂

Quelques plages, quelques bateaux en équilibre

Et puis, tomber sur un champ, ô surprise !

Un champ dans une île (que je pensais bien plus petite, en regardant la carte)

Des producteurs « plus local tu meurs », où la confiance règne (et ça fait du bien !) 🙂

et puis, sous les pavés, la plage !:)

arriver au phare du paon, à l’extrémité de l’île de Bréhat, où les galets ont une si jolie teinte rosée 🙂

Aller me perdre dans les petits chemins, entourés de fougères, et y croiser des lapins gambadant par ci par là (je n’ai pas voulu faire un selfie lapin, mais avec un peu de patience, j’aurai sûrement pû les prendre en photo) 🙂

Sur cette partie là de l’île, les rochers et la nature sont magnifiques (partout, mais ici, c’était ce que j’ai préféré)

Quitter les lieux, non sans un dernier coucou aux vaches

(une bien chouette vie de vaches, avec cette vue !)

Et puis, revenir sur mes pas, pour explorer le Sémaphore, et de bien jolies plages, avec des panneaux annonçant le programme ! 🙂

Des églises, des petits chemins, et des murets si jolis, où les ptites fleurs poussent ici et là… l’île de Bréhat est splendide

 

Monter vers la Chapelle St Michel pour admirer la vue de là-haut,

Aller jeter un oeil de plus près au moulin à marée du Birlo

Plein les yeux (et plein les pattes), j’ai retrouvé le bateau, à marée haute cette fois-ci, et c’est en me promettant de revenir sur l’Ile de Bréhat, que j’ai quitté ce paradis breton.

Bande de veinards d’avoir un si joli trésor !

 

no comments
Add a comment...

Your email is never<\/em> published or shared. Required fields are marked *

Un mariage d’hiver en Mayenne et Sarthe

Je vous le répète souvent ici, mais le monde est petit (alors autant être gentils) et c’est grâce à une copine tricoteuse de Paris que j’ai eu la chance d’être présente auprès de Florence et Sébastien, pour leur jolie célébration de mariage en Mayenne.

Mayenne et Sarthe, pour être plus précise, aux portes de la Bretagne, mais pas encore tout à fait. C’est sûrement pour cela que je n’avais jamais pris le temps de m’arrêter pour découvrir ce petit bout de France, qui mérite, je le sais maintenant, d’être exploré et admiré. 🙂

Un mariage en hiver c’est toujours un peu différent, pas de ptites robes à fleurs et de gambettes à l’air, la nuit tombe tôt et il fait froid… Mais c’est aussi du coup, une jolie chance de voir des moumoutes sur les épaules des mariées, des forêts un peu plus ténébreuses et romantiques, et dans ce froid hivernal, l’amour et le sourire des personnes qui vous aiment réchauffent encore plus les coeurs ! 🙂

Un mariage aussi sous le signe du crochet, puisque la mariée est une accroc du crochet et j’ai adoré ces petits détails au crochet, que j’ai vu ici et là. (team crochet au rapport !) 🙂

Je sais à quel point les couples que j’ai la chance de photographier s’investissent dans la décoration de leur journée, et là plus que jamais, je sais le temps qu’il faut pour réaliser ces petits choses, étant moi-même crocheteuse.

Voilà donc en photo, un récapitulatif de cette belle journée d’hiver, auprès de ces 2 amoureux qui s’aiment fort fort fort, à n’en pas douter 🙂

Le début de la journée dans la Sarthe, près de Sillé le Guillaume et le Grand Etang (coco plage), et le cocktail et la soirée se déroulaient au Château du Lattay, un lieu de réception vraiment bien aménagé pour ce type d’événement.

Robe de mariée faite sur mesure

DJ et animation : Fabrice de Muzic Passion

Traiteur : Les délices  (et il porte vraiment bien leur nom !)

Fleuriste : Aux secrets de Sophie (à Sillé Le Guillaume)






no comments
Add a comment...

Your email is never<\/em> published or shared. Required fields are marked *