Monthly Archives: juillet 2017

Un mariage bohème dans le haut var

J’ai grandi dans le Var, mais connais très peu le haut Var. Les gorges du Verdon, Moustiers Sainte-Marie, le Lac Ste Croix, autant de lieux qui me parlent mais que je n’ai pas pu vraiment explorer depuis que je suis photographe voyageuse.

Lorsque Amy et Ed m’ont contacté pour leur mariage à Salernes, j’y ai vu là l’occasion d’explorer ces contrées.

Je me souviens de notre entretien skype, en plein mois de décembre, alors qu’ils étaient en voyage au fin fond du Népal. Un entretien coup de foudre, où rien qu’à les voir, je savais qu’il y avait quelque chose de très spécial entre ces 2 là. Amy disait le jour du mariage, qu’elle ne pensait pas du tout se marier un jour, et puis elle a rencontré Ed.

ça résume bien les choses.

Quand ces amoureux se regardent, le monde peut s’écrouler tout autour, c’est magique. Ils ont crée une bulle de bienveillance tout autour d’eux mais aussi pour leur proche, c’est assez formidable à observer. Et leur mariage était tout aussi spécial. 🙂

Amy et Ed se sont mariés dans la maison de la grand-mère d’Amy, un lieu qui compte vraiment pour Amy, puisqu’elle y a passé toutes ses vacances étant enfant, puis adulte.

C’est toujours difficile de deviner, ou imaginer un lieu, surtout quand la personne qui vous en parle diffuse autant d’amour pour ce lieu. C’était donc la surprise de découvrir ce lieu, qui, je dois l’avouer, était vraiment magique.

Une partie des invités qui campaient sur un des côtés du terrain, une mini-yourte pour les enfants pendant la soirée…. autant de petites choses superbes, qui ont fait que cette journée n’était pas qu’une journée, mais une expérience vécue ensemble.

Il s’est passé quelque chose ce jour là, entre la nature du jardin tout autour (la canicule !), les invités musiciens et la cérémonie laïque, où une pierre était distribuée parmi les invités pour qu’ils la recouvrent de leur energie bienveillante, avant d’être redonnée aux mariés, puis de nouer leur mains autour de cette pierre.

Un mariage qui déborde d’amour et d’émotion, et qui a débuté au son d’un groupe de musique, qui jouait une de mes chansons préférées

Une petite mention spéciale aussi, pour le Honolulu Brass band, qui a bien sû mettre l’ambiance, plus tard dans la soirée 🙂

La suite se raconte en photos…

🙂

no comments
Add a comment...

Your email is never<\/em> published or shared. Required fields are marked *

Le mariage de M+M à Courpière

C’est à Courpière, dans le Puy de Dôme, (entre Thiers et Clermont-Ferrand) que nous avons célébré le mariage de Marjorie et Michaël.

Un mariage riche en émotions, entre le stress de la pluie annoncée pour l’après-midi (mais qui n’arrivera jamais !), et les déclarations d’amour de ces 2 là, autant vous dire que les paquets de mouchoirs n’ont pas chômé ce jour-là !

Merci à vous  2 pour ces belles émotions, et tout cet amour.

C’était une bien belle journée !

De cette belle journée, je veux me souvenir de la météo qui, au final, était juste comme il faut (comme quoi ça ne sert vraiment à rien de se stresser pour ça!), et puis de l’émotion de Marjorie lorsqu’elle parle de son grand-père ou est avec lui, de ce petit couple de mariés et de leur beaux discours/déclarations d’amour, suivi d’un long silence plein d’émotions où les invités et moi-même essuyions discrètement nos yeux.

La salle des fêtes toute neuve de Peschadoires, sublimée par la déco crée de toute pièce par la mariée toute seule, les petites attentions des mariés tout au long de la journée, la haie d’honneur à la sortie de l’église, une tribu de portugais particulièrement heureux…

Et les photos pour se souvenir de ce beau jour de fête 🙂

🙂

——-

Séance de coiffure chez Gilles Dupuy Concept puis maquillage par Aurélie Decombas

Traiteur (un régal! ): Le cocotier

DJ : Music & Lights

 

no comments
Add a comment...

Your email is never<\/em> published or shared. Required fields are marked *

L’abbaye de Fontfroide

L’abbaye de Fontfroide est une abbaye cistercienne du 12e siècle. Je la connaissais de nom grâce à mon ami photographe Jean, fondateur du Chœur Grégorien du Luxembourg et membre du Chœur Grégorien de Paris . 

Il parlait de Fontfroide comme un lieu époustouflant pour son acoustique, et à chacun de ses passages là-bas pour y chanter, je devinais sur Facebook sa hâte et son amour pour les lieux.

Mais je ne savais pas où c’était….  🙂

Fontfroide est situé en Occitanie (ah aha, ça vous avance hein ?), à quelques kilomètres de Narbonne, et pas très loin de Carcassonne non plus. Voilà, vous visionnez maintenant ? 🙂

 

De passage à Leucate pour faire les photos du mariage d’Emilie et Antoine, j’ai découvert que l’abbaye de Fontfroide n’était qu’à une grosse demi-heure de là.  Une visite s’imposait donc sur le chemin du retour !

Et je suis ravie d’avoir fait ce léger détour, car sans le savoir, j’allais découvrir l’abbaye de Fontfroide, qui est désormais officiellement un des mes lieux préférés en France.

Je ne suis pas du tout religieuse, mais j’aime la vieille pierre et suis sensible à certaines choses qui m’entourent aussi.

Pour avoir vécu aux USA, je sais aussi apprécier la chance que nous avons nous, français, d’avoir une histoire et architecture très ancienne.

Oh Fontfroide tu m’as ému, apaisée et touchée en plein coeur par tant de petites choses et petits détails, que si je n’avais pas eu 4h de route pour rentrer chez moi ensuite, je serai bien restée là encore un peu, juste un pti peu…

Allez, on peut rester encore un peu là ? 🙂

Alors voilà, en photos, ces petites choses qui m’ont rendues un peu plus heureuse le temps de cette visite.

Et à n’en pas douter, j’y retournerai sans hésiter !

A l’entrée, un espace chenil, pour les visiteurs et leur compagnon à 4 pattes. Je n’avais jamais vu cela dans un lieu touristique et je trouve l’attention vraiment chouette. (surtout par ces temps de canicule)

La couleur de la pierre, couleur soleil et accent du sud… des nuances splendides de orange, de jaune, et même de rose

Cette porte, et le travail de ferronnerie dans le lieu, d’une manière générale ! 🙂

Ces jolies lampes

Et bien sûr, le cloître… lieu sublime qui m’a laissé sans voix, les yeux qui brillent et toute chabada 🙂

Que j’aime ce lieu ! Je serai curieuse d’y venir en hiver car l’ambiance doit y être très différente…

La chapelle, peut-être l’endroit que j’ai le moins apprécié du lieu, car un groupe de touriste venait d’arriver. Jusque là j’étais relativement seule dans les lieux (enfin quelques visiteurs ici et là mais rien de gênant). Mais là c’était une bonne trentaine de personnes d’un coup dans le lieu… j’ai donc fui la chapelle…

Pour retourner dans le cloître… jusqu’à ce que j’entende des chants assez « divins » provenant de la chapelle…

Un régal pour les oreilles, je me suis donc rapprochée de la chapelle, pour y découvrir le groupe de touristes (en fait c’était la chorale de Pignan, qui visitait les lieux et se sont improvisés 1 chant dans ce lieu qui s’y prêtait tant !).

Bon ben ça m’apprendra à vouloir fuir la foule et pester contre les touristes hein 🙂

(merci à vous pour ce moment !) 🙂

Et puis et puis et puis… le jardin, la roseraie !!!!

Forcément, on était fin juin, donc il explosait de couleurs et de senteurs (et d’abeilles), un vrai régal, et aussi une jolie manière d’être à l’extérieur tout en se promenant à l’ombre des arbres…

Bon, on y retourne quand ?

🙂

no comments
Add a comment...

Your email is never<\/em> published or shared. Required fields are marked *

Le mariage d’Emilie et Antoine, aux accents du sud-ouest

J’ai photographié très peu de mariage dans le Sud-Ouest jusqu’à présent, j’ai tout juste exploré les alentours de Rodez, et du Lot, et c’est bien dommage.

Alors lorsqu’Emilie et Antoine m’ont contacté pour le reportage de leur mariage près de Leucate dans l’Aude, ça a été la danse de la joie, et une belle occasion d’explorer les alentours (comme l’abbaye de Fontfroide entre autre) 🙂

Bon, patate que je suis, j’avais programmé sans m’en rendre compte, la suppression d’un de mes grains de beauté 4 jours avant mon départ pour le sud, m’interdisant donc de baignade pendant 2 semaines…. oui, ça c’est bien bête mais tant pis.

Chers, invités, vous avez donc la réponse à ce pansement dans le cou, qui n’était pas une morsure de vampire selon les suppositions de certains  (y a que des vaches et des moutons dans mon Cantal chéri !) 🙂 🙂 🙂 🙂

Mais bon, pas de regret, le soleil c’est bien, protéger sa peau aussi et attention voilà le super rebondissement de transition :

Et dans le sud-ouest, ce week-end là il a fait chaud… très chaud ce jour là. Alerte canicule activée même.

Mais peu importe, la journée a été chouette, au son des accents du sud-ouest de tout ce petit monde, réuni pour célébrer l’amour d’Emilie et Antoine.

Un mariage avec un dress code « touche de vert », pour une ambiance irlandaise, puisque c’est là-bas qu’Antoine a fait sa demande. 🙂

Un super salon de coiffure et maquillage  Bulle d’hair (à Caves)

Un groupe bien rock pour le vin d’honneur : Parallels

(difficile de me retenir de chanter en prenant des photos) 🙂

Pas de traiteur, mais des parents dévoués, bravo pour ce travail colossal (et délicieux !) 🙂

Des bouteilles de vin conservées au fond de l’étang de Leucate depuis les fiançailles, une mariée très attentionnée auprès de ses invités, et des petits enfants aussi.

Une église toute petite, des invités planqués à l’ombre,

Et un sens de la fête évident !

Alors sortez les éventails,  voici en photos, un petit récapitulatif de cette journée…

🙂

no comments
Add a comment...

Your email is never<\/em> published or shared. Required fields are marked *