Monthly Archives: septembre 2017

Le mariage arc en ciel d’Anissa et Benoit, à la Chaponnière

Des arc en ciel, il y en avait ce samedi là à La Chaponnière pour célébrer le mariage d’Anissa et Benoit !

Après une officialisation à la mairie de Chauriat, c’est direction St Rémy sur Durolle, près de Thiers, que nous avons passé le reste de la journée, à La Chaponnière (leur site ici).

J’ai connu Anissa grâce au réseau Blogovergne, dont nous faisons toutes les 2 parties (son blog ici)

Lors de notre entretien, je me souviens qu’Anissa avait mentionné vouloir remplacer confettis et lavande par un lancé de pelotes de laine à la fin de la cérémonie laïque. En accroc du tricot que je suis, j’ai frétillé d’excitation à cette idée, et j’ai été prier les dieux pelotes et les dieux moutons pour être leur photographe de mariage.

Et voilààààààààààààààààà !!! (comme quoi ça a dû marcher en fait 🙂 )

J’avais tellement hâte d’y être !

Bon, j’avais un peu zappé le fait qu’étant au milieu de tout ces fils, j’allais rester coincée et que l’idée était quand même de réussir à prendre des photos, donc me déplacer, mais franchement, le lancé de pelotes de laine, je valide, et j’en veux encore ! 🙂

Des mariés, de la laine, des photos, oui, c’est le rêve pour moi ! 🙂

Hera mariage, super wedding planner, avait aidé à la décoration des lieux, pour déposer ici et là des touches d’arc en ciel sur les lieux. Niveau animation, fallait pas compter sur Patrice pour nous laisser assis sur nos chaises. Waouw quelle ambiance ! 🙂

Une super coiffure réalisée par Angely’s coiffure, un maquillage par Heia home, et une magnifique robe de mariée sur-mesure   ne manquait plus que le splendide bouquet ultra vitaminé en couleurs de Vertige d’arum 

Niveau repas, nous avons été super gatés par les mariés : le cocktail était préparé par les amoureux, yes, du fait maison, et y avait du boulot (et c’était bon !) puis un food truck de burgers  pour le repas,  et pour le desssert…

Ahhh le desssertttttttttt !!!

Un rainbow cake, fait par les mariés (oui oui, rien que ça !) tout aussi beau que bon (et il était très beau !) 🙂

Une attention bien spéciale pour leurs convives !

Ce soir là à la Chaponnière, il y avait beaucoup de la gentillesse dans toute sa simplicité, pas mal d’arc en ciel, et une super ambiance !

Quand les invités commencent à danser avant la fin du repas, pas de doute, la soirée sera bonne !

Allez, je vous montre ça ? En route pour Chauriat et La Chaponnière !

🙂

 

Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Visiter le Pilat en mobylette

Le Pilat, vous savez où c’est ? C’est un parc naturel régional entre St-Etienne et Annonay, au sud du département de la Loire, et à la frontière de l’Ardèche et de l’Isère.

L’office de tourisme de la Loire, et celui du Pilat organisaient, avec les igers st etienne, une sortie de découverte visite (et dégustation) dans le Pilat, spéciale instagrammeurs (mon compte ici )

J’avais déjà participé à plusieurs instawalk dans la Loire (la cueillette des myrtilles dans le Forez, et une sortie neige dans le Forez), et j’avais super méga adoré ces journées.

Ce jour-là, le thème c’était : MOBYLETTE !!!

J’ai toujours rêvé de faire de la mobylette et d’en avoir une, mais je n’en ai jamais eu une (j’ai fait des crises d’epilepsie jusqu’à la fin de mon adolescence, forcément, ça limite 🙁 ). Alors lorsque j’ai vu le thème de cette prochaine sortie, j’ai hurlé d’excitation, et bloqué la date à coup de feutre rose fluo mon agenda. 🙂

Franchement, faire 2 heures de route pour rejoindre cette équipe, et rencontrer un pti groupe d’instagrameurs voyageurs et curieux, moi je dis : YES PLEASE !  Passer la journée à  rencontrer du monde, découvrir des chouettes endroits, apprendre des choses et déguster des trucs trop bons, et aller d’un lieu à l’autre en mobylette, les cheveux au vent et le sourire jusqu’aux oreilles, HELL YEAH !!! 🙂

Et comme à son habitude, l’organisation de cette journée était au top… Du bonheur à chaque minute !

Si tous les offices de tourisme pouvaient s’inspirer de leur travail et manière de promouvoir leur territoire je vous assure que le monde du tourisme, le monde rural et les petits artisans s’en porteraient mieux, c’est certain ! 🙂

Bravo à vous et encore merci pour cette super journée !

Entre l’envie de profiter à fond de cette journée, et l’envie de faire un vrai reportage photo, j’ai décidé de faire les 2 : savourer tranquillou, mais ne pas venir avec mes 10kg de matos photo, juste mon pti reflexe à la retraite et un objectif… Visiter le Pilat, savourer le soleil sur mon visage, les cheveux au vent et la vue sur ces paysages grandioses, et ensuite seulement prendre des photos…

Je vous invite vraiment à vivre cette expérience, et partir explorer le Pilat… les photos sont le souvenir d’un moment, d’un lieu, d’une expérience… mais la vivre est encore mieux ! 🙂

Allez, mettez votre casque, et n’ayez pas peur, c’est partiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!!

Exploration du Pilat en mobylette ! 

Petit matin, on récupère les mobylettes chez L’Echappées Brelles  , à Bourg Argental (leur page Facebook), petite leçon pour savoir gérer ces vieilles dames, dont les plus jeunes ont… mon âge !

Direction  Les Bonbons de Julien, une fabrique de bonbons à Bourg Argental toujours, pour une petite visite de l’atelier, et une dégustation bien sûr ! (leur page Facebook ici)

Oh et puis futurs mariés, puisque bon, jsuis aussi et surtout photographe de mariage, vous y trouverez là des super berlingots sans produit additif ou conservateur… c’est du naturel, c’est du local… et c’est bon !!! 🙂

J’ai adoré les explications du chef, on sent aussi qu’il doit être super à l’aise avec les enfants pour leur faire découvrir son métier. Allez-y ! Pour apprendre, voir et gouter (et puissss l’odeur dans l’atelier— > bonheur !).

Découvrir comment les rayures des berlingots sont faites…

C’était ptêtre moins drôle pour lui par contre, d’être entouré par notre équipe de paparazzis 🙂

Et là, un des nombreux moments magiques de cette journée : j’ai ENFIN pu voir comment on faisait pour mettre les batons dans les sucettes ! (c’est le boulot de cette vieille machine !) 🙂 🙂 🙂

Quelques petites photos avant de partir !

Et c’est reparti, cette fois-ci en direction de la Ferme du Prince, à Colombier.

ça monte, et je découvre qu’il faut pédaler dans les montées (et travailler un peu son cardio si tu veux avancer).

Eclat de rire à chaque fois que je me fais doubler, et le sourire des conducteurs des voitures que nous croisons vaut tout autant l’expérience ! 🙂

C’était donc le moment parfait pour intégrer la voiture balai et faire quelques photos, en se prenant pour une grande journaliste du Tour de France !  (c’est pas gagné hein) 🙂

Le paysage est superbe, la route est délicieuse,

La ferme du Prince éleve des vaches « highland cattle » et des cochons aussi.

J’adore la charcuterie. Quand je vivais aux USA,c ‘était un des trucs qui me manquait le plus. Depuis que je vis en Auvergne, je découvre, à chaque nouvelle rencontre de producteurs, que les grandes marques et les grandes surfaces nous vendent vraiment de la merde (ou en tous cas des produit qui n’ont plus du tout le goût du produit d’origine).

Ici, une fois de plus, y a pas d’additif, y a pas de colorant, c’est simple et brut,dans le bon sens du terme, et c’est fait sur place….

La dégustation est impérative, et la visite du champs pour rencontrer les vaches, ainsi que la porcherie était juste un moyen de plus de découvrir tout l’amour qu’ils portent à leur travail, une passion pour leur métier, sans chichi, juste bon et bien (comme j’aime quoi !) 🙂

Je vais avoir beaucoup de mal à manger du Cochonou. et du Madrange, encore plus après cette visite, alors j’ai ramené des souvenirs dans mon sac pour l’apéro 🙂

Et là, c’est le drame : en allant rejoindre la porcherie, dans la voiture balai, notre groupe s’espace les uns des autres, et le dernier mobylette man zappe la route à droite où il fallait tourner et continue tout droit,  SEUL ! 🙂 🙂 🙂

« On va le chercher ou pas ? Il va comprendre qu’il s’est trompé  à force de rouler tout seul sans personne devant non? Ou va essayer de rejoindre le groupe devant qui n’existe pas ? » 🙂

On décide de le suivre, morte de rire en klaxonnant comme des tarées derrière lui pour lui faire comprendre que « hey mec, arrête toi, faut faire demi-tour, c’est par là-bas derrière qu’on va ! »

Et non, il ne nous entend pas, trop absorbé par la route. Faut dire que la route est chouette, et la vue supra chouette. Il nous aura fallu 5mn pour le rattrapper, à un carrefour, et hop, demi-tour. Tentative d’évasion ratée, mais, bien joué Monsieur ! 🙂

Mal au ventre à trop rigoler ? CHECK ! 🙂 Mais je comprends tellement… cette sensation là, de liberté, lorqu’un peu plus tard, j’ai repris les rennes d’une bécane ! 🙂

Allez, on va voir les cochons ?

Là encore, j’ai appris pas mal de trucs sur l’élevage, vraiment interessant, tant qu’à manger des choses, autant s’intéresser à leur fabrication, et les métiers qui gravitent autour ! 🙂

Et ça n’était que le début de la journée ! Dingue !

Hop, on reprend les bécanes, là, le sourire jusqu’aux oreilles, le temps est splendide, la vue tout autant et puis : ça descend ! 🙂

Direction la ferme des Grillons pour le déjeuner, mais avant ça, on se double, on s’arrête, on rigole et on savoure !

La route est belle, et moi qui adore conduire, là, en mobylette, c’est juste le top !

Les larmes aux yeux, c »était pas que le vent dans les yeux hein… mais un peu plus que ça ! 🙂

La ferme des Grillons est une table d’hôte, dans un super décor. Une cuisine locale, produite sur place, délicieuse.

Eleveurs de grillons, ils étaient aussi au menu, mais je dois avouer que j’ai beau aimer voyager et partir à l’aventure, j’ai beau être curieuse, niveau gastronomie, je ne suis pas trop une aventurière… J’ai passé mon tour.

Quelques minutes pour prendre l’air et admirer les lieux, avant de reprendre la route 🙂

et hop, dernière étape de notre périple dans le Pilat, le Domaine Farjon, viticulteur, pour une visite et dégustation de vins. (leur page Facebook ici )

Avec une super vue sur le Pilat et les 3 dents 🙂

Sur le chemin du retour, s’arrêter dans les vignes pour admirer la vue… c’est la fin de la journée, et la lumière réchauffe nos visages, un régal !

Le village de Malleval, en contrebas

Et c’est la dernière « ligne droite », vers la fin de cette superbe journée ! Le soleil descend, et nous finissons les derniers kilomètres qui nous ramènent à Bourg Argental, toujours le sourire collé au visage (et les mouches aussi) 🙂

Une journée splendide, un paysage qui l’était tout autant. C’est ce genre de journée qui me fait aimer ce que je fais, et qui je suis : curieuse de découvrir de nouveaux lieux, de rencontrer des nouvelles personnes et d’apprendre, et partager ici cette expérience et mes périples ici et là.

J’ai le sentiment de connaitre un peu plus le Pilat après une telle journée, et je n’ai qu’une envie, y retourner (et m’acheter une mob’ !). L’expérience était à la hauteur de mes espoirs, et la mobylette est vraiment, je trouve le moyen idéal pour découvrir une région : tranquille, sans trop d’effort (mais un peu quand même, faut pas se mentir), rigolo, et pas trop dangereux, enfin ça dépend comment vous conduisez hein. 🙂

Bref, à refaire, ici ou ailleurs, mais y revenir dans le Pilat, c’est certain !! !

Vous pourrez retrouver d’autres photos de cette super journée en jetant un oeil aux comptes instagram et/ou Facebook des autres participants :

Pilat parc régional,    Loire Tourisme  /  En_Instantané Jcg48 Amiga de la foto Blandinette 42 /Leszed / RemybobphotographyGeorges Magand / Dine4285 / Mummumvf 

🙂

Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Le mariage de C+S aux Ecuries de Villeneuve (Sologne)

Les Ecuries de Villeneuve, c’est un joli domaine, situé en Sologne.

J’étais déjà venue faire les photos d’un mariage en Sologne,  et cette fois ci, plus proche de Blois que d’Orléans, c’est dans cette zone géographique que c’est déroulée la jolie journée de célébration du mariage de Céline et Sébastien.

En couple depuis de nombreuses années, c’est entourés de leur 2 enfants que ces 2 amoureux ont souhaité passer la journée.

Très inspirée par Pinterest, je ne peux qu’applaudir la Céline, la mariée pour le temps qu’elle a passé à l’organisation et la préparation de la décoration.

Une séance coiffure au Salon Barbara, à la Ferté St Aubin

Maquillage : Une heure pour soi, à Olivet

Cocktail et Soirée aux Ecuries de Villeneuve (leur site ici)

Fleuriste : Quartier fleurs, à Olivet

Traiteur : La Petite Folie

Groupe de musique pendant le cocktail : Wonderful Rose

Le combi Volkswagen appartient à une connaissance de la famille et n’est pas à louer (dommage, hein ?)

Il a fait très très chaud ce jour là, et c’est tout en pudeur et simplicité que ces 2 amoureux m’ont accueillis dans leur belle journée de mariage.

Allez, sortez les bouteilles d’eau car le reste, se raconte en photos 🙂

 

no comments
Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Un week-end à Leucate

Leucate, c’est dans le Sud de la France, à 40mn de Perpignan (c’est Google Maps qui le dit), et une ptite heure de la frontière espagnole.

Je ne connaissais pas du tout ce coin en France avant d’y aller faire les photos de mariage d’Emilie et Antoine, près de Leucate justement. Et là, vu que c’est la rentrée et que l’automne arrive à grand pas, je me replonge dans mes photos de voyages lors de mariages, et j’avais une grande envie de revoir la mer…

Alors voilà,

Je ne vais pas vous parler de mariage cette fois-ci et encore moins vous en montrer des photos, mais plutôt de ce que j’ai fait un peu avant et le lendemain de ce mariage, en explorant Leucate justement.

Je vous ai déjà montré l’abbaye de Fontfroide, mais cette fois-ci, concentrons-nous vraiment sur Leucate et La Franqui.

J’ai adoré explorer ce bout de terre bien venteux, que ce soit :

En faisant la rando au bord des falaises à partir de La Franqui.

Je l’ai attaqué à 7h du matin pour éviter la canicule…. on était fin juin et il faisait déjà bien bien chaud.

Se rapprocher du phare, les cheveux au vent,  avec un sentiment de bout du monde particulièrement exaltant !

Allez, on respire, on admire la vue, arrivée au phare 🙂

Et faire demi-tour pour rejoindre mon point de départ, à La Franqui

Aller se promener à Leucate 🙂

Grimper au château, pour admirer la vue mais aussi dire bonjour à la magnifique statue de Françoise de Cezelly (l’héroïne de Leucate, qui a sacrifié son mari pour sauver la ville de l’assaut des Espagnols lors de la prise de la ville en 1590)

🙂

Aller faire un pti tour à Port Leucate, pour y manger une glace, au son des cliquetis des cordes, sur les mats des bâteaux 🙂

Puis retourner à La Franqui, et s’installer sur le sable pour regarder les kite surfers, ou les toutous qui font les fous, le poil humide et la truffe recouverte de sable 🙂

Et ne jamais se lasser d’amirer les coucher de soleil…

J’espère que ces quelques photos vous ont fait du bien, j’ai quant à moi bien envie de revenir à Leucate !

 

 

 

no comments
Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Des animaux pour le mariage de M & L au château de Féligonde

Des animaux pour un mariage ? Mais oui, mais non, mais si en fait ! 🙂

Lorsque j’ai rencontré Marie et Loup, il y a un peu plus d’un an, Marie (qui est vétérinaire) me parlait de l’importance pour elle d’être entourée d’animaux et de nature le jour de son mariage. Le château de Féligonde, à quelques kilomètres de Clermont-Ferrand, se prête plutôt bien à ce souhait, puisqu’il s’agit aussi d’une pension pour chevaux,  ça n’est donc pas un hasard si c’est ici que les amoureux célèbreraient leur union.

Des chats, des chevaux, des cygnes dans le parc du château, et une déco avec des animaux un peu plus sauvages pour ce joli mariage ! 🙂

La déco a été crée par le couple, et je dois dire que niveau animaux sauvages, on a été servi !

Chouette, ours, renard et quelques autres de leurs amis étaient sur les tables 🙂

Des tableaux dessinés par Marie, tout comme le plan de table, et le sacré challenge (pour moi en tout cas) de trouver sa table en déchiffrant les empreintes des animaux…. sauvages quoi ! J’ai vraiment adoré l’originalité du thème pour la décoration, mais aussi l’incroyable travail que cela représente (comptez pas sur moi pour vous dessiner renard !)

et puis, délicieux ces berlingots ! 🙂

Une journée particulièrement géniale, entre émotions éclats de rire et situations improbables, le 12 août 2017 il y avait beaucoup d’amour dans l’air du côté du domaine de Féligonde !

De cette journée, je veux me souvenir….

De la splendide couleur de cheveux de Marie, et de son joli bouquet 

 

Des sauterelles dans la robe 🙂

L’officialisation à la mairie de Clermont-Ferrand  🙂

La cérémonie laïque, du rire aux larmes 🙂

Et l’échange des voeux, où les mariés ont décidé qui prendrait la parole en 1er, en jouant à Chi-fou-mi 🙂 🙂 🙂

Des invités, prévenus par les mariés et bienveillants, qui ne m’ont pas gêné pendant que je prenais les photos. Merci pour ça, c’est précieux ! Je n’ai remarqué qu’après, en traitant les photos, que vous aviez tout de même pris des photos avec vos portables et appareils, mais de vos sièges, sans déranger ni perturber la cérémonie 🙂

Puis, le cocktail, au soleil, entre rire et … oh un cheval ! 🙂

De ceux qui dorment sur place ce soir-là 🙂

 

De mon rire incontrôlable, lorsqu’un invité à bondi de nul part pour attraper le bouquet de la mariée 🙂 🙂 🙂

 

Du roi du tatami, mais aussi du superbe repas (traiteur : Jean-Michel Labonne) et le délicieux gâteau (par l’atelier gourmand) !

 

Une très belle journée comme je les aime !

 

no comments
Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *