Monthly Archives: janvier 2018

Un pti tour en Provence

C’est en allant shooter un mariage en Provence, que j’ai pris le temps d’explorer la Provence.

J’ai passé mon adolescence dans le Var, du côté de Hyères et Toulon, mais à l’époque, je n’avais pas de voiture (car pas de permis !). C’est donc bien bien plus tard que j’ai pû explorer, à ma guise, certaines contrées de ce petit bout de France, plus spécifiquement le Haut-Var, et les Alpes de Haute-Provence.

Alors voici, en photos, quelques lieux que j’ai adoré découvrir sur ma route… Attachez vos ceintures, c’est partiiiiiiiiiiii !!!! 🙂

Les champs de lavande

du plateau de Valensole !

Ce lieu-là, j’en ai révé depuis des années, sans même savoir où pouvaient se trouver ces fameux champs de lavande à perte de vue. Mais oui quoi, d’où vient toute cette lavande qui fait la réputation de la Provence ???

Et bien c’est sur le plateau de Valensole que vous les trouverez. Et le lieu est tellement connu, qu’il y a même des panneaux sur la route pour demander aux conducteurs de faire attention aux touristes dans les champs… Dingue ! 🙂

(et c’est vrai que j’ai beau eu me lever super tôt ou y être super tard, je n’ai jamais été seule dans un champ. Zut quoi ! 🙂

J’ai adoré l’odeur ennivrante lorsqu’on arrive sur les lieux, la couleur de la terre, ocre rouge, et le bzzzz bzzzz des abeilles, mais aussi, d’apercevoir les montagnes, au loin, nous rappeler que ce paysage n’est qu’un peu de répit 🙂

Moustiers Ste Marie

Non loin du plateau de Valensole, Moustiers Ste Marie, classé plus beau village de France, est un petit village qui sent bon le sud, le soleil (et les touristes !). C’est un délice de se promener dans ses ruelles, j’ai particulièrement aimé les jolies portes un peu partout dans le village, mais aussi ces petits chemins de randonnée qui quittent le village pour s’élever au dessus du village, avec une vue imprenable sur le village et sur le fabuleux Lac Ste Croix !

Les Gorges du Verdon

Attention si vous avez le vertige, ou n’aimez pas conduire sur des petites routes étroites et sinueuses, passez votre chemin… J’ai eu la chance d’y aller très tôt le matin début juillet, du coup le temps que je fasse ma touriste sur quasi tous les points de vue aménagés par la route, j’ai croisé, dans le sens inverse, le peloton des autres touristes…

Les routes sont superbement bien aménagées, mais ça reste des zones d’arrêt avec un espace limité donc je vous conseille d’éviter les heures de pointe en pleine saison 🙂

La route est sublime et offre de merveilleux panorama, et une vue époustouflante en contrebas, mais aussi sur la nature environnante. J’y étais allée étant toute jeune, j’avais complètement oublié que c’était aussi beau, mais aussi aussi sauvage (dans le sens : pas beaucoup d’habitation !)

En bonus, retrouver, quelques heures plus tard, le lac Ste Croix, et sa splendide couleur verte et turquoise… quand je reviens dans le coin, je loue un pédalo, car ce jour-là, en pleine canicule, j’ai bien enviée ceux qui visitaient les gorges par le bas ! 🙂

Tourtour

Ce village est classé plus beau village de France,et j’ai aussi beaucoup aimé arpenter ses ruelles, découvrir sa place principale, très animée avec les jolies terrasses et la végétation, ici et là, autour des maisons du village.

La route aussi pour arriver à Tourtour est jolie : perdue dans la nature, on accède au village  comme si l’on voulait aller au dessus des nuages 🙂

AUPS

Aups, un jour de marché, en plein été, c’est le soleil de la Provence, la joie, et le parfum des vacances ! Entre les vendeurs de paniers, les marchands d’olive, les maillots de bain, les savonnettes,  et les terrasses pour prendre l’apéro, c’est presque une fanfare de bonne humeur, de couleurs, d’odeurs et d’éclats de rire…

Et puis, retrouver le calme en arpentant les petites ruelles 🙂

J’ai certes, pas mal galéré pour me garer, mais vraiment adoré cette petite pause à Aups le temps d’un verre et d’une promenade au marché 🙂

Régusse

Une pause rapide à Régusse, parce qu’il y a un moulin, et des moulins, je n’en ai pas beaucoup vu dans ma vie (et je dois dire que c’était quand même bien galère à photographier. Entre la taille imposante du bâtiment et de ses ailes, mais aussi les barrière et chaines de protection du chemin, et le mauvais temps… Pas facile, mais le moulin est joli, et ce petit village mérite qu’on s’y arrête. 🙂

Et puis…

Aix en Provence !

J’ai vécu un peu plus de 2 ans à Aix-en-Provence, et y revenir a été la cerise sur le gâteau de ce petit périple en Provence.

J’avais oublié à quel point le centre ville est joli, et ses ruelles sont anciennes et agréables à explorer. Aix en Provence a été pour moi l’origine de mon addiction aux USA (via un séjour linguistique, puis ensuite lorsque j’ai travaillé pour l’organisme de séjours linguistique qui sélectionnait les candidats pour leur séjours). L’impression d’avoir vécu 12000 vies depuis que j’ai quitté Aix-en-Provence, et j’étais loin d’imaginer que je deviendrai photographe, donc revenir ici, c’était un peu me retrouver moi. Le challenge ce jour-là pour moi, c’était de réussir à prendre des photos sans la horde de badauds et de touristes, partout partout partout, pour ne réussir à prendre en photo que la ville… 🙂

Voilà voilà, pour ce petit périple en Provence, j’espère que ça vous a plu !

On y retourne quand ?

🙂

no comments
Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

2017 – une année extrême !

On me signale dans l’oreillette qu’on est déjà le 2 janvier 2018 et que je n’ai pas rédigé mon bilan en photos pour l’année 2017. (mais je l’ai fait pour la partie tricot/teinture de ma vie par contre !)

Alors c’est parti !!!

Comme l’indique le titre, 2017 aura été une année extrême pour moi. Une année bien différente de 2016, et du coup, je regarde 2018 avec un gros point d’interrogation mais aussi une motivation terrible pour continuer à atteindre mes rêves et suivre mes envies.

2017 aura été une année un peu plus calme en volume de mariage, me permettant de me concentrer sur des projets parallèles qui me tenaient vraiment à coeur.

Et pourtant, j’ai quand même pas mal roulé cette année encore, et continué mon exploration de la France…

Voici donc, ce qui pour moi, restera les moments forts, mais aussi mes photos préférées pour 2017.

En 2017, j’ai commencé ma saison de photo de mariage assez tôt, avec un beau mariage d’hiver 🙂

Mais j’ai aussi découvert Leucate et sa belle région, avec un mariage en pleine canicule 🙂

Marjorie et son amoureux m’ont beaucoup fait pleurer lors de leur mariage en Auvergne 🙂

Mais j’ai aussi tellement rigolé à celui de Marie et Loup ! 🙂

J’ai pratiqué mon espagnol avec les invités de Perle et Patricio, lors de leur mariage en Auvergne

Et mon anglais, avec Amy et Ed, pour leur mariage bohème dans le Haut-Var 🙂

Je suis retournée en Sologne pour le mariage de Céline et Sébastien !

et mon GPS a paniqué en essayant de trouver le Château de Pramenoux, dans le Beaujolais, pour retrouver Marie-Hélène et Mathieu 🙂

J’ai été contacté dernière minute (enfin 3 semaines à l’avance), pour un mariage dans les Cévennes ! 🙂

J’ai profité du soleil d’automne en Auvergne à la Bourboule, lors du dernier mariage de ma saison

Et puis et puis…. j’ai été au centre d’une bataille de pelotes de laine, avec Anissa et Benoit ! 🙂  🙂 🙂 🙂

En 2017, j’ai aussi travaillé sur 2 projets personnels vraiment importants pour moi :

J’ai réalisé un reportage photo auprès de Virginie Basset, violoniste qui intervient en service néonatologie et réanimation pédiatrique du CHU de Clermont-Ferrand. Le projet « Violon à l’hôpital » est désormais une exposition itinérante liée à des conférences que nous animerons ensemble sur cette belle collaboration. Vous vouliez mes tripes sur un plateau ? Les voilà 🙂

Mais aussi, pour l’aspect laineux de ma vie, j’ai travaillé sur un ENORME projet de yarnbombing de janvier à juin 2017, pour le jardin de l’éco-musée de Ruynes en Margeride (Cantal).

52 km de fil tricoté, des dizaines de mètres de barrières et des arbres recouverts de tricot, et 500 araignées crochetées installées dans le jardin… yep, rien que ça. Vous vouliez mon côté créatrice déjantée sur un plateau ? Le voilà 🙂 (et j’en parle ici sur mon blog de tricoteuse)

Niveau voyages, et exploration, comme vous l’avez vu, j’ai pas mal roulé, et dans les moments forts que je retiendrai pour 2017, j’ai ENFIN pu voir les champs de lavande en Provence,

J’ai été extrêmement émue en découvrant l’abbaye de Fontfroide, qui est désormais un des plus beaux endroit découvert en France.

J’ai essayé de plus en plus, de randonner seule, pour ne pas être limitée par les disponibilités de mes amis. Et j’ai donc un peu plus exploré l’Auvergne, en Haute-Loire, mais aussi au Puy de la Tâche.    Sortir de ma zone de confort, mais en sécurité, c’est tout le challenge de trouver le juste équilibre 🙂

J’ai découvert Leucate, et j’ai adoré ce coin ! 🙂

Mais aussi et surtout, s’il y a bien un moment fort dans cette année 2017, ce fût cette journée géniale, où j’ai pû enfin poser mes fesses sur une mobylette (le rêve de toute une vie 😀 ), pour aller explorer le Pilat !

J’ai dailleurs décidé de créer un compte instagram spécifique, pour pouvoir partager avec vous mes photos de voyages, de roadtrip de d’exploration, WanderingSandrine 🙂  (pour rappel, celui lié à mes photos de mariage est ici)

🙂

Yep, 2017 aura été une année extrême, avec son lot de galères, d’inquiétudes, d’accident de voiture (si vous croisez des sangliers punks, ce sont les miens !) 🙂  , de problèmes très inquiétants de santé, et une fin d’année particulièrement compliquée sur le plan personnel.

2017 m’aura aussi permis de faire le tri justement, dans mes contacts, dans mes envies, dans mes priorités, dans mes objectifs, et d’améliorer ma gestion du stress.

Sur le plan pro, je retiendrai quand même que cette année, je me suis faite insulter par un invité lors d’un mariage, en me mettant devant lui pour réussir à prendre une photo  pendant qu’il essayait lui aussi de faire sa photo, et après avoir été génée à plusieurs reprises dans la journée et le lui avoir signalé….

Oui, j’ai atteint ce niveau là que je ne pensais pas atteindre un jour : me faire insulter en faisant mon boulot !

Je passerai sur le nombre de bousculades lors de la course à la photo de tout le monde, vous pourriez me prendre pour JP Rouve dans  « Le sens de la Fête » :), mais il est vrai que cette année j’ai aussi pété un de mes objectifs photo hors de prix cette année et que ce sont des doses de stress (et des dépenses) dont j’aimerai me passer.

J’arrive mieux maintenant à prendre du recul sur ces choses là et fais de mon mieux de toute façon pour gérer, mais j’aimerai vraiment aussi que tout le monde ait un peu plus de bienveillance en 2018.

Mes clients sont fantastiques, vos amis le sont aussi, alors passons tous une bonne journée ensemble, surtout si certains doivent bosser ce jour-là  🙂

J’aime toujours autant mon métier, ça tombe plutôt bien ! Et j’attends avec impatience le prochain mariage dans mon agenda.

🙂

L’agenda est grand ouvert pour les réservations pour 2018 (et 2019?), je sais déjà qu’en 2018 je vais retourner à Paris, dans la Creuse, et en Auvergne pour vos mariages, j’ai hâte !

(futurs mariés, contactez-moi !)

 

Niveau voyages, j’aimerai vraiment explorer plus encore le Périgord, les Cévennes, mais aussi la côte Atlantique (elle est longue hein !), et les Pyrénées (pareil, y a des km à faire !) et pourquoi pas la Corse ? 🙂 Je retournerai bien aussi dans le Beaujolais, ou en Alsace ou Savoie, mais aussi dans les Alpes de Haute-Provence que j’ai pu entre-apercevoir lors d’un mariage en Provence.

Bref, vous l’avez compris, l’appel de la route, et des paysages est en moi, je suis curieuse, et voyageuse, et j’ai beau ne plus trop m’aventurer à l’étranger ces derniers temps, la France a quand même encore un bon nombre de coins que je ne connais pas encore !

Affaire à suivre donc ! 🙂

J’ai profité de ces fêtes de fin d’années pour finir de traiter TOUTES mes photos de voyage, donc soyez prêts pour 2018, ça devrait pulser sur le blog 🙂

Je vais terminer cet article par une photo d’un des moments les plus chouettes de cette année 2017. Les champs de lavande de Provence !

Il m’aura fallu un moment pour savoir où aller, et où les trouver (plateau de Valensole, pour info 🙂 ), et j’ai versé ma larmichette en m’asseyant sur le sol rouge de ce champ, entourée par le bzzzzz des abeilles et l’odeur ennivrante des fleurs de lavande.

Je vous souhaite à tous une merveilleuse année 2018, en espérant qu’elle vous soit aussi heureuse que ce moment !

🙂

no comments
Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *