Category Archives: Mariage

2017 – une année extrême !

On me signale dans l’oreillette qu’on est déjà le 2 janvier 2018 et que je n’ai pas rédigé mon bilan en photos pour l’année 2017. (mais je l’ai fait pour la partie tricot/teinture de ma vie par contre !)

Alors c’est parti !!!

Comme l’indique le titre, 2017 aura été une année extrême pour moi. Une année bien différente de 2016, et du coup, je regarde 2018 avec un gros point d’interrogation mais aussi une motivation terrible pour continuer à atteindre mes rêves et suivre mes envies.

2017 aura été une année un peu plus calme en volume de mariage, me permettant de me concentrer sur des projets parallèles qui me tenaient vraiment à coeur.

Et pourtant, j’ai quand même pas mal roulé cette année encore, et continué mon exploration de la France…

Voici donc, ce qui pour moi, restera les moments forts, mais aussi mes photos préférées pour 2017.

En 2017, j’ai commencé ma saison de photo de mariage assez tôt, avec un beau mariage d’hiver 🙂

Mais j’ai aussi découvert Leucate et sa belle région, avec un mariage en pleine canicule 🙂

Marjorie et son amoureux m’ont beaucoup fait pleurer lors de leur mariage en Auvergne 🙂

Mais j’ai aussi tellement rigolé à celui de Marie et Loup ! 🙂

J’ai pratiqué mon espagnol avec les invités de Perle et Patricio, lors de leur mariage en Auvergne

Et mon anglais, avec Amy et Ed, pour leur mariage bohème dans le Haut-Var 🙂

Je suis retournée en Sologne pour le mariage de Céline et Sébastien !

et mon GPS a paniqué en essayant de trouver le Château de Pramenoux, dans le Beaujolais, pour retrouver Marie-Hélène et Mathieu 🙂

J’ai été contacté dernière minute (enfin 3 semaines à l’avance), pour un mariage dans les Cévennes ! 🙂

J’ai profité du soleil d’automne en Auvergne à la Bourboule, lors du dernier mariage de ma saison

Et puis et puis…. j’ai été au centre d’une bataille de pelotes de laine, avec Anissa et Benoit ! 🙂  🙂 🙂 🙂

En 2017, j’ai aussi travaillé sur 2 projets personnels vraiment importants pour moi :

J’ai réalisé un reportage photo auprès de Virginie Basset, violoniste qui intervient en service néonatologie et réanimation pédiatrique du CHU de Clermont-Ferrand. Le projet « Violon à l’hôpital » est désormais une exposition itinérante liée à des conférences que nous animerons ensemble sur cette belle collaboration. Vous vouliez mes tripes sur un plateau ? Les voilà 🙂

Mais aussi, pour l’aspect laineux de ma vie, j’ai travaillé sur un ENORME projet de yarnbombing de janvier à juin 2017, pour le jardin de l’éco-musée de Ruynes en Margeride (Cantal).

52 km de fil tricoté, des dizaines de mètres de barrières et des arbres recouverts de tricot, et 500 araignées crochetées installées dans le jardin… yep, rien que ça. Vous vouliez mon côté créatrice déjantée sur un plateau ? Le voilà 🙂 (et j’en parle ici sur mon blog de tricoteuse)

Niveau voyages, et exploration, comme vous l’avez vu, j’ai pas mal roulé, et dans les moments forts que je retiendrai pour 2017, j’ai ENFIN pu voir les champs de lavande en Provence,

J’ai été extrêmement émue en découvrant l’abbaye de Fontfroide, qui est désormais un des plus beaux endroit découvert en France.

J’ai essayé de plus en plus, de randonner seule, pour ne pas être limitée par les disponibilités de mes amis. Et j’ai donc un peu plus exploré l’Auvergne, en Haute-Loire, mais aussi au Puy de la Tâche.    Sortir de ma zone de confort, mais en sécurité, c’est tout le challenge de trouver le juste équilibre 🙂

J’ai découvert Leucate, et j’ai adoré ce coin ! 🙂

Mais aussi et surtout, s’il y a bien un moment fort dans cette année 2017, ce fût cette journée géniale, où j’ai pû enfin poser mes fesses sur une mobylette (le rêve de toute une vie 😀 ), pour aller explorer le Pilat !

J’ai dailleurs décidé de créer un compte instagram spécifique, pour pouvoir partager avec vous mes photos de voyages, de roadtrip de d’exploration, WanderingSandrine 🙂  (pour rappel, celui lié à mes photos de mariage est ici)

🙂

Yep, 2017 aura été une année extrême, avec son lot de galères, d’inquiétudes, d’accident de voiture (si vous croisez des sangliers punks, ce sont les miens !) 🙂  , de problèmes très inquiétants de santé, et une fin d’année particulièrement compliquée sur le plan personnel.

2017 m’aura aussi permis de faire le tri justement, dans mes contacts, dans mes envies, dans mes priorités, dans mes objectifs, et d’améliorer ma gestion du stress.

Sur le plan pro, je retiendrai quand même que cette année, je me suis faite insulter par un invité lors d’un mariage, en me mettant devant lui pour réussir à prendre une photo  pendant qu’il essayait lui aussi de faire sa photo, et après avoir été génée à plusieurs reprises dans la journée et le lui avoir signalé….

Oui, j’ai atteint ce niveau là que je ne pensais pas atteindre un jour : me faire insulter en faisant mon boulot !

Je passerai sur le nombre de bousculades lors de la course à la photo de tout le monde, vous pourriez me prendre pour JP Rouve dans  « Le sens de la Fête » :), mais il est vrai que cette année j’ai aussi pété un de mes objectifs photo hors de prix cette année et que ce sont des doses de stress (et des dépenses) dont j’aimerai me passer.

J’arrive mieux maintenant à prendre du recul sur ces choses là et fais de mon mieux de toute façon pour gérer, mais j’aimerai vraiment aussi que tout le monde ait un peu plus de bienveillance en 2018.

Mes clients sont fantastiques, vos amis le sont aussi, alors passons tous une bonne journée ensemble, surtout si certains doivent bosser ce jour-là  🙂

J’aime toujours autant mon métier, ça tombe plutôt bien ! Et j’attends avec impatience le prochain mariage dans mon agenda.

🙂

L’agenda est grand ouvert pour les réservations pour 2018 (et 2019?), je sais déjà qu’en 2018 je vais retourner à Paris, dans la Creuse, et en Auvergne pour vos mariages, j’ai hâte !

(futurs mariés, contactez-moi !)

 

Niveau voyages, j’aimerai vraiment explorer plus encore le Périgord, les Cévennes, mais aussi la côte Atlantique (elle est longue hein !), et les Pyrénées (pareil, y a des km à faire !) et pourquoi pas la Corse ? 🙂 Je retournerai bien aussi dans le Beaujolais, ou en Alsace ou Savoie, mais aussi dans les Alpes de Haute-Provence que j’ai pu entre-apercevoir lors d’un mariage en Provence.

Bref, vous l’avez compris, l’appel de la route, et des paysages est en moi, je suis curieuse, et voyageuse, et j’ai beau ne plus trop m’aventurer à l’étranger ces derniers temps, la France a quand même encore un bon nombre de coins que je ne connais pas encore !

Affaire à suivre donc ! 🙂

J’ai profité de ces fêtes de fin d’années pour finir de traiter TOUTES mes photos de voyage, donc soyez prêts pour 2018, ça devrait pulser sur le blog 🙂

Je vais terminer cet article par une photo d’un des moments les plus chouettes de cette année 2017. Les champs de lavande de Provence !

Il m’aura fallu un moment pour savoir où aller, et où les trouver (plateau de Valensole, pour info 🙂 ), et j’ai versé ma larmichette en m’asseyant sur le sol rouge de ce champ, entourée par le bzzzzz des abeilles et l’odeur ennivrante des fleurs de lavande.

Je vous souhaite à tous une merveilleuse année 2018, en espérant qu’elle vous soit aussi heureuse que ce moment !

🙂

no comments
Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Mariage en automne à La Bourboule (Auvergne)

Le dernier mariage de ma saison 2017 était un mariage d’automne à La Bourboule, en Auvergne.

Un mariage en automne, c’est toujours chouette, plus paisible, moins de risque de canicule, même s’il y a toujours, encore plus présente en automne, cette interrogation de la météo : est-ce qu’il ne va pas faire trop froid ?

Ce jour-là, nous avons été chanceux, très chanceux en fait, et c’est sous la douce lumière d’une fin de journée d’automne que le cocktail a commencé, la nuit tombant particulièrement tôt ce week-end là (week-end du changement d’heure.

Ce couple approchant la quarantaine, a décidé de se marier tardivement, mais pour une très belle raison : Sébastien, le marié, voulait épouser Céline depuis un moment, mais ils ont voulu attendre que leurs enfants soient suffisamment grands pour se souvenir de cette journée de célébration.

De ce mariage en automne à La Bourboule, je veux me souvenir : de la super ambiance lors des préparatifs de Céline, avec ses copines le matin, de l’émotion de Sébastien lors de la cérémonie Laïque, du haka un peu foireux mais tellement drôle des copains du mariés, de l’ambiance endiablée sur le dance floor après l’ouverture du bal, de la jolie 2CV rouge, du froid qui pique à la tombée de la nuit, du cheminement des mariés jusqu’à la grange pour la cérémonie laïque, de la jolie mairie de Riom, mais aussi et surtout de la 1ère danse de ces 2 amoureux !!! 🙂 🙂 🙂

Un slow sans parole sur une musique bien « cheesy », où chacun des 2 amoureux avait enregistré des commentaires de leur pensées pendant cette danse… Hilarant ! 🙂 🙂 🙂

Mairie de Riom

Célébration laïque, cocktail et lieu pour la fête : Domaine de Fohet, à La Bourboule (63)

Fleuriste : Eglantine Fleurs, La Bourboule

DJ : Clément Mortier

Traiteur : Le Cantou

Le reste se raconte en photos ! 🙂

🙂

no comments
Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Mariage dans les Cévennes (Ardèche et Gard)

Thomas et Laure m’ont contacté seulement quelques semaines avant leur mariage dans les Cévennes.

J’adore les Cévennes, sans vraiment connaitre en fait : les Cévennes étaient sur ma route pour aller faire les photos d’un mariage en Provence et je ne m’y étais pas arrêté, j’avais pourtant adoré les paysages que j’y avais vu.

Alors quand, quelques jours plus tard, Thomas et Laure m’ont contacté pour faire les photos de leur mariage dans les Cévennes, j’ai dit YES PLEASE !

C’était une opportunité un peu à la dernière minute, puisqu’ils se sont fiancés au printemps pour se marier en août, et je reste admirative de l’organisation de cette journée, car il y avait tout de même 250 invités ! 🙂

Un mariage dans le nord des Cévennes, entre le Gard et l’Ardèche, entre Bessèges et Bannes.

Le paysage est somptueux, les routes aussi mais pffffff faut quand même s’accrocher ! Etroites, sinueuses et sans visibilité, yes, bienvenus dans les Cévennes ! 🙂

Lorsque Mappy t’annonce qu’il y a 10km entre le coiffeur à Bessèges et le lieu des préparatifs, mais qu’il te faut 25mn pour y arriver : pas étonnant ! 🙂

C’est donc dans le domaine familial, entre Bessèges et Bannes qu’a eu lieu cette magnifique journée. La célébration religieuse se tenait dans la magnifique église de Bannes. Un soleil de plomb, mais une bonne humeur ambiante contagieuse.

De cette belle journée, je me souviendrai des jolis noeuds papillons des témoins, du superbe lieu de célébration, de la musique enthousiasmante de l’orchestre (les Hot Jazz Brothers) pendant le cocktail, de la jolie coiffure retro de la soeur de la mariée et de ses soeurs, mais aussi et surtout, de cette superbe célébration religieuse. Une célébration qui ressemblait bien plus à un concert qu’à un moment religieux, et je dois dire que j’ai particulièrement apprécié les talents des invités qui s’étaient réunis, sans se connaitre pour la plupart, pour jouer ensemble et chanter pendant cette célébration.

Un mariage avec 250 invités, ça reste une journée très très intense, alors suivez-moi, les photos, c’est par ici ! 🙂

 

 

 

 

 

no comments
Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Le mariage arc en ciel d’Anissa et Benoit, à la Chaponnière

Des arc en ciel, il y en avait ce samedi là à La Chaponnière pour célébrer le mariage d’Anissa et Benoit !

Après une officialisation à la mairie de Chauriat, c’est direction St Rémy sur Durolle, près de Thiers, que nous avons passé le reste de la journée, à La Chaponnière (leur site ici).

J’ai connu Anissa grâce au réseau Blogovergne, dont nous faisons toutes les 2 parties (son blog ici)

Lors de notre entretien, je me souviens qu’Anissa avait mentionné vouloir remplacer confettis et lavande par un lancé de pelotes de laine à la fin de la cérémonie laïque. En accroc du tricot que je suis, j’ai frétillé d’excitation à cette idée, et j’ai été prier les dieux pelotes et les dieux moutons pour être leur photographe de mariage.

Et voilààààààààààààààààà !!! (comme quoi ça a dû marcher en fait 🙂 )

J’avais tellement hâte d’y être !

Bon, j’avais un peu zappé le fait qu’étant au milieu de tout ces fils, j’allais rester coincée et que l’idée était quand même de réussir à prendre des photos, donc me déplacer, mais franchement, le lancé de pelotes de laine, je valide, et j’en veux encore ! 🙂

Des mariés, de la laine, des photos, oui, c’est le rêve pour moi ! 🙂

Hera mariage, super wedding planner, avait aidé à la décoration des lieux, pour déposer ici et là des touches d’arc en ciel sur les lieux. Niveau animation, fallait pas compter sur Patrice pour nous laisser assis sur nos chaises. Waouw quelle ambiance ! 🙂

Une super coiffure réalisée par Angely’s coiffure, un maquillage par Heia home, et une magnifique robe de mariée sur-mesure   ne manquait plus que le splendide bouquet ultra vitaminé en couleurs de Vertige d’arum 

Niveau repas, nous avons été super gatés par les mariés : le cocktail était préparé par les amoureux, yes, du fait maison, et y avait du boulot (et c’était bon !) puis un food truck de burgers  pour le repas,  et pour le desssert…

Ahhh le desssertttttttttt !!!

Un rainbow cake, fait par les mariés (oui oui, rien que ça !) tout aussi beau que bon (et il était très beau !) 🙂

Une attention bien spéciale pour leurs convives !

Ce soir là à la Chaponnière, il y avait beaucoup de la gentillesse dans toute sa simplicité, pas mal d’arc en ciel, et une super ambiance !

Quand les invités commencent à danser avant la fin du repas, pas de doute, la soirée sera bonne !

Allez, je vous montre ça ? En route pour Chauriat et La Chaponnière !

🙂

 

Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Le mariage de C+S aux Ecuries de Villeneuve (Sologne)

Les Ecuries de Villeneuve, c’est un joli domaine, situé en Sologne.

J’étais déjà venue faire les photos d’un mariage en Sologne,  et cette fois ci, plus proche de Blois que d’Orléans, c’est dans cette zone géographique que c’est déroulée la jolie journée de célébration du mariage de Céline et Sébastien.

En couple depuis de nombreuses années, c’est entourés de leur 2 enfants que ces 2 amoureux ont souhaité passer la journée.

Très inspirée par Pinterest, je ne peux qu’applaudir la Céline, la mariée pour le temps qu’elle a passé à l’organisation et la préparation de la décoration.

Une séance coiffure au Salon Barbara, à la Ferté St Aubin

Maquillage : Une heure pour soi, à Olivet

Cocktail et Soirée aux Ecuries de Villeneuve (leur site ici)

Fleuriste : Quartier fleurs, à Olivet

Traiteur : La Petite Folie

Groupe de musique pendant le cocktail : Wonderful Rose

Le combi Volkswagen appartient à une connaissance de la famille et n’est pas à louer (dommage, hein ?)

Il a fait très très chaud ce jour là, et c’est tout en pudeur et simplicité que ces 2 amoureux m’ont accueillis dans leur belle journée de mariage.

Allez, sortez les bouteilles d’eau car le reste, se raconte en photos 🙂

 

no comments
Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Des animaux pour le mariage de M & L au château de Féligonde

Des animaux pour un mariage ? Mais oui, mais non, mais si en fait ! 🙂

Lorsque j’ai rencontré Marie et Loup, il y a un peu plus d’un an, Marie (qui est vétérinaire) me parlait de l’importance pour elle d’être entourée d’animaux et de nature le jour de son mariage. Le château de Féligonde, à quelques kilomètres de Clermont-Ferrand, se prête plutôt bien à ce souhait, puisqu’il s’agit aussi d’une pension pour chevaux,  ça n’est donc pas un hasard si c’est ici que les amoureux célèbreraient leur union.

Des chats, des chevaux, des cygnes dans le parc du château, et une déco avec des animaux un peu plus sauvages pour ce joli mariage ! 🙂

La déco a été crée par le couple, et je dois dire que niveau animaux sauvages, on a été servi !

Chouette, ours, renard et quelques autres de leurs amis étaient sur les tables 🙂

Des tableaux dessinés par Marie, tout comme le plan de table, et le sacré challenge (pour moi en tout cas) de trouver sa table en déchiffrant les empreintes des animaux…. sauvages quoi ! J’ai vraiment adoré l’originalité du thème pour la décoration, mais aussi l’incroyable travail que cela représente (comptez pas sur moi pour vous dessiner renard !)

et puis, délicieux ces berlingots ! 🙂

Une journée particulièrement géniale, entre émotions éclats de rire et situations improbables, le 12 août 2017 il y avait beaucoup d’amour dans l’air du côté du domaine de Féligonde !

De cette journée, je veux me souvenir….

De la splendide couleur de cheveux de Marie, et de son joli bouquet 

 

Des sauterelles dans la robe 🙂

L’officialisation à la mairie de Clermont-Ferrand  🙂

La cérémonie laïque, du rire aux larmes 🙂

Et l’échange des voeux, où les mariés ont décidé qui prendrait la parole en 1er, en jouant à Chi-fou-mi 🙂 🙂 🙂

Des invités, prévenus par les mariés et bienveillants, qui ne m’ont pas gêné pendant que je prenais les photos. Merci pour ça, c’est précieux ! Je n’ai remarqué qu’après, en traitant les photos, que vous aviez tout de même pris des photos avec vos portables et appareils, mais de vos sièges, sans déranger ni perturber la cérémonie 🙂

Puis, le cocktail, au soleil, entre rire et … oh un cheval ! 🙂

De ceux qui dorment sur place ce soir-là 🙂

 

De mon rire incontrôlable, lorsqu’un invité à bondi de nul part pour attraper le bouquet de la mariée 🙂 🙂 🙂

 

Du roi du tatami, mais aussi du superbe repas (traiteur : Jean-Michel Labonne) et le délicieux gâteau (par l’atelier gourmand) !

 

Une très belle journée comme je les aime !

 

no comments
Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Le mariage de MH + M au Château de Pramenoux (Beaujolais)

Le château de Pramenoux est situé dans le beaujolais, à environ 45mn de Lyon.

Bien que son adresse mentionne St-Nizier-d’Azergues, le château de Pramenoux est en fait à quelques kilomètres de là. Rien de tel qu’un petit coup de stress avant de commencer une journée de shooting photo, pour arriver sur place avec un grand sourire une fois qu’on a trouvé les lieux. Et qu’est ce qu’il est beau ce château de Pramenoux ! Et chargé d’histoire aussi ! Un lieu parfait pour une célébration en petit comité.

C’est donc dans le château de Pramenoux que Marie-Hélène et Mathieu ont décidé de se dire oui. L’officialisation à la mairie avait eu lieu quelques jours plus tôt, c’était donc ce jour-là, une journée de célébration avec une soixantaine de leur amis  et famille très proches.

Une belle occasion pour moi de revenir dans le beaujolais, pour célébrer l’amour, à travers le reportage photo de leur mariage.

Pas de photos posées, pas de photos de couple officielle, et pas d’entrée officielle des mariés au repas, c’était leur mot d’ordre, et ça m’allait très bien : j’ai pû me concentrer à 100% sur le reportage, et ça tombe bien : c’est tout ce que préfère !

De ce mariage, je me souviendrai de l’odeur des bouquets de lys qui attendaient d’être installés dans la salle de réception et du joli bouquet de la mariée (fleuriste : Fleur de Style, à Ternand)

 

Mais aussi de la splendide robe de la mariée, une robe coupée 3/4,  qui donnait à Marie-Hélène un petit air de princesse Disney pétillante (ça tombe bien, elle est fan de Disney).

J’adore !

J’ai pû faire connaissance avec la talentueuse Amélie Gouttenoire, maquilleuse et coiffeuse ce jour-là,  dont le travail n’a été que plus mis en valeur par la superbe lumière qui tombait si merveilleusement bien dans les chambres du château lors des préparatifs.

La météo très capricieuse, et le lieu de la cérémonie laïque en suspend, entre 2 nuages ont rendu la matinée mouvementée : On bouge les chaises, on les remet à l’abri, on les bouge, « bon on fait quoi c’est dans 30min et les invités arrivent ».

(Au final, nous sommes restés à l’abri, sous un temps ok, mais des trombes d’eau qui tombèrent dès la fin du cocktail) OUF !

🙂

La table des mariés, où il n’était que tous les 2 !

Les mariés avaient vu cela lors d’un mariage d’amis en Italie.

J’ai vite compris que l’idée était géniale : les mariés sont tout le temps en train de discuter avec les uns ou les autres, du coup lorsqu’ils se retrouvaient assis, ils étaient en tête à tête tout les 2, et c’était encore plus chouette pour eux. Bonne idée, à retenir pour vous, futurs mariés 😉

Un plan de table au thème des vignobles du Beaujolais, installé… dans des bouteilles de vin pardi !

Le discours très drôle du papa du marié, le repas du délicieux traiteur ( Philippe Morin)

Une 1ère danse émouvante et drôle, entre la mariée et son père, suivi d’une première danse entre les 2 amoureux, un rock oldies très classe !

Oui, c’était vraiment une journée splendide, même si la météo n’était pas forcément la plus géniale du monde, ce fût un mariage splendide en petit comité au château de Pramenoux.

Tout ce que j’aime ! Alors encore toutes mes félicitations à vous 2  !

Vive l’amour, vive les mariés, et vive le Beaujolais !

🙂

 

no comments
Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Un mariage bohème dans le haut var

J’ai grandi dans le Var, mais connais très peu le haut Var. Les gorges du Verdon, Moustiers Sainte-Marie, le Lac Ste Croix, autant de lieux qui me parlent mais que je n’ai pas pu vraiment explorer depuis que je suis photographe voyageuse.

Lorsque Amy et Ed m’ont contacté pour leur mariage à Salernes, j’y ai vu là l’occasion d’explorer ces contrées.

Je me souviens de notre entretien skype, en plein mois de décembre, alors qu’ils étaient en voyage au fin fond du Népal. Un entretien coup de foudre, où rien qu’à les voir, je savais qu’il y avait quelque chose de très spécial entre ces 2 là. Amy disait le jour du mariage, qu’elle ne pensait pas du tout se marier un jour, et puis elle a rencontré Ed.

ça résume bien les choses.

Quand ces amoureux se regardent, le monde peut s’écrouler tout autour, c’est magique. Ils ont crée une bulle de bienveillance tout autour d’eux mais aussi pour leur proche, c’est assez formidable à observer. Et leur mariage était tout aussi spécial. 🙂

Amy et Ed se sont mariés dans la maison de la grand-mère d’Amy, un lieu qui compte vraiment pour Amy, puisqu’elle y a passé toutes ses vacances étant enfant, puis adulte.

C’est toujours difficile de deviner, ou imaginer un lieu, surtout quand la personne qui vous en parle diffuse autant d’amour pour ce lieu. C’était donc la surprise de découvrir ce lieu, qui, je dois l’avouer, était vraiment magique.

Une partie des invités qui campaient sur un des côtés du terrain, une mini-yourte pour les enfants pendant la soirée…. autant de petites choses superbes, qui ont fait que cette journée n’était pas qu’une journée, mais une expérience vécue ensemble.

Il s’est passé quelque chose ce jour là, entre la nature du jardin tout autour (la canicule !), les invités musiciens et la cérémonie laïque, où une pierre était distribuée parmi les invités pour qu’ils la recouvrent de leur energie bienveillante, avant d’être redonnée aux mariés, puis de nouer leur mains autour de cette pierre.

Un mariage qui déborde d’amour et d’émotion, et qui a débuté au son d’un groupe de musique, qui jouait une de mes chansons préférées

Une petite mention spéciale aussi, pour le Honolulu Brass band, qui a bien sû mettre l’ambiance, plus tard dans la soirée 🙂

La suite se raconte en photos…

🙂

no comments
Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Le mariage de M+M à Courpière

C’est à Courpière, dans le Puy de Dôme, (entre Thiers et Clermont-Ferrand) que nous avons célébré le mariage de Marjorie et Michaël.

Un mariage riche en émotions, entre le stress de la pluie annoncée pour l’après-midi (mais qui n’arrivera jamais !), et les déclarations d’amour de ces 2 là, autant vous dire que les paquets de mouchoirs n’ont pas chômé ce jour-là !

Merci à vous  2 pour ces belles émotions, et tout cet amour.

C’était une bien belle journée !

De cette belle journée, je veux me souvenir de la météo qui, au final, était juste comme il faut (comme quoi ça ne sert vraiment à rien de se stresser pour ça!), et puis de l’émotion de Marjorie lorsqu’elle parle de son grand-père ou est avec lui, de ce petit couple de mariés et de leur beaux discours/déclarations d’amour, suivi d’un long silence plein d’émotions où les invités et moi-même essuyions discrètement nos yeux.

La salle des fêtes toute neuve de Peschadoires, sublimée par la déco crée de toute pièce par la mariée toute seule, les petites attentions des mariés tout au long de la journée, la haie d’honneur à la sortie de l’église, une tribu de portugais particulièrement heureux…

Et les photos pour se souvenir de ce beau jour de fête 🙂

🙂

——-

Séance de coiffure chez Gilles Dupuy Concept puis maquillage par Aurélie Decombas

Traiteur (un régal! ): Le cocotier

DJ : Music & Lights

 

no comments
Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Le mariage d’Emilie et Antoine, aux accents du sud-ouest

J’ai photographié très peu de mariage dans le Sud-Ouest jusqu’à présent, j’ai tout juste exploré les alentours de Rodez, et du Lot, et c’est bien dommage.

Alors lorsqu’Emilie et Antoine m’ont contacté pour le reportage de leur mariage près de Leucate dans l’Aude, ça a été la danse de la joie, et une belle occasion d’explorer les alentours (comme l’abbaye de Fontfroide entre autre) 🙂

Bon, patate que je suis, j’avais programmé sans m’en rendre compte, la suppression d’un de mes grains de beauté 4 jours avant mon départ pour le sud, m’interdisant donc de baignade pendant 2 semaines…. oui, ça c’est bien bête mais tant pis.

Chers, invités, vous avez donc la réponse à ce pansement dans le cou, qui n’était pas une morsure de vampire selon les suppositions de certains  (y a que des vaches et des moutons dans mon Cantal chéri !) 🙂 🙂 🙂 🙂

Mais bon, pas de regret, le soleil c’est bien, protéger sa peau aussi et attention voilà le super rebondissement de transition :

Et dans le sud-ouest, ce week-end là il a fait chaud… très chaud ce jour là. Alerte canicule activée même.

Mais peu importe, la journée a été chouette, au son des accents du sud-ouest de tout ce petit monde, réuni pour célébrer l’amour d’Emilie et Antoine.

Un mariage avec un dress code « touche de vert », pour une ambiance irlandaise, puisque c’est là-bas qu’Antoine a fait sa demande. 🙂

Un super salon de coiffure et maquillage  Bulle d’hair (à Caves)

Un groupe bien rock pour le vin d’honneur : Parallels

(difficile de me retenir de chanter en prenant des photos) 🙂

Pas de traiteur, mais des parents dévoués, bravo pour ce travail colossal (et délicieux !) 🙂

Des bouteilles de vin conservées au fond de l’étang de Leucate depuis les fiançailles, une mariée très attentionnée auprès de ses invités, et des petits enfants aussi.

Une église toute petite, des invités planqués à l’ombre,

Et un sens de la fête évident !

Alors sortez les éventails,  voici en photos, un petit récapitulatif de cette journée…

🙂

no comments
Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *