Découvrir le Périgord en décembre

Découvrir le Périgord en décembre, quelle idée !

Déjà, pour éviter les embouteillages, la foule sur les routes sinueuses et flippantes, la chaleur et bénéficier de tarifs avantageux sur les hôtels !

Mais aussi et surtout : pour éviter les touristes !

Et puis, le périgord en décembre, c’est nickel pour faire le plein de foie gras et autres gourmandises locales avant les fêtes ! 🙂

Alors certes, en décembre (et surtout en semaine), tout est bien plus calme, et les boutiques touristiques sont fermées… mais l’avantage, c’est aussi que :

– on peut se grere facilement

– niveau photo, c’est quand même bien plus facile d’obtenir une rue sans personne (surtout si, comme moi, vous êtes une lève-tôt !)

C’est donc début décembre, juste après mon anniversaire, que j’ai décidé de prendre la route, et de m’offrir une escapade dans le Périgord.

Le Périgord, une région dont j’avais beaucoup entendu parlé, et qu’au fond de moi je savais que j’allais adorer !

Et j’avais raison !

Il y a dans un périmètre d’une centaine de kilomètre, un bon nombre de villages classés « plus beaux villages de France », c’est donc dommage de s’en priver et c’est ainsi que j’ai orienté ma visite de ce beau bout de France.

Voilà donc quelques photos de mon exploration du Périgord

BEYNAC ET CAZENAC

Ce diaporama nécessite JavaScript.

DOMME

Des noms de rues qui chantent le soleil, une esplanade avec une vue sur la région assez impressionnante. A mon retour, j’avais le sentiment que c’était la ville qui m’avait le moins plu mais en regardant les photos, c’est quand même celle qui m’a le plus inspirée. Sûrement car c’était la première des villes que j’ai visité en arrivant dans la région lors de ce roadtrip. 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

LA ROQUE GAGEAC

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Les jardins de Marqueyssac

ça, c’était un peu ce qui m’a poussé à aller explorer la région, l’étincelle qui déclenche l’action.

Ce lieu mérite un post sur le blog rien que pour lui, et c’est ici que vous y trouverez mes photos

Une info à retenir toutefois : attention aux horaires d’ouverture hors-saison ! 🙂

Le truc génial quand on le visite en décembre ? certes, ça n’est ouvert que l’après-midi, mais j’ai eu la chance d’y être quasiment seule !!!

jardin de marqueyssac small-57

LIMEUIL

Cette ville a un charme fou et a la particularité d’avoir un double pont, perpendiculaires l’un à l’autre, à son entrée.

Une vue assez surprenante et impressionnante, qui, je le suppose, doit être vraiment chouette du haut de la ville haute et de son jardin (fermé lorsque j’y suis arrivée à la tombée de la nuit). Dommage pour moi, mais je ne retiens que le positif : voilà une bonne raison de retourner à Limeuil ! 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

St AMAND DE COLY

Tout mignon, tout petit, plein de brume ce matin là… Une bonne grosse galère ce matin-là pour que mon téléphone capte du réseau… tant pis instagram 🙂

Le chemin de St Jacques de Compostelle qui passe par là, à en croire le coquillage incrusté sur la pierre 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.

St LEON DE VEZERE

Voilà un village que j’ai tout de suite eu envie de voir en été. Ce petit village, au bord de la rivière, son église, ses petits bars et terrasses, sa végétation. Yes, je m’y suis imaginée sirotant un diabolo grenadine et son des conversations de mes voisins de table, et j’avais déjà hâte d’y retourner ! 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

St JEAN DE COLE

Plein soleil pour cette dernière étape de mon roadtrip… là encore, tout petit centre, mais très mignon, propre et historique !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Voilà donc un petit résumé de cette visite du Périgord en décembre. Comme vous l’avez sûrement deviné : le Périgord, j’adore !

J’en ai pas mal parlé autour de moi et j’ai souvent entendu le même refrain : en été, c’est blindé de monde !

On ne peut pas dire que j’ai vu grand monde dans les rues pendant ma visite (cela dit j’avais fait fort aussi : en pleine semaine, début décembre). Mais je crois que mon envie d’y retourner ne pourra pas attendre l’été de toute façon.

Le Périgord au printemps, vous connaissez ?

no comments
Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Social

Featured Posts

Categories